Fil d'actualités, informez-vous !
Accueil » Guide Poker » Le value bet au poker, stratégie et l’art de faire grossir le pot

Le value bet au poker, stratégie et l’art de faire grossir le pot

Le value bet au poker, stratégie et l’art de faire grossir le pot

Qu’est-ce que le value bet au poker ? Quels sont les atouts du value bet au poker ?

Conseils et stratégies sur le value bet au poker

Le value bet au poker, stratégie et l’art de faire grossir le pot.Le value bet a toujours été omniprésent sur nos tables de poker. Tantôt en bluff, ou avec une énorme main, il peut rapidement confondre vos adversaires.

Il vous permettra d’augmenter significativement votre rentabilité et vos gains sur le long terme. Toutefois, s’il est mal maitrisé son impact peut être désastreux sur votre bankroll.

Qu’est-ce que le value bet au poker ?

Le value bet est une mise de valorisation qui consiste à faire grossir le pot. Autrement dit, c’est un bet sur un tour d’enchère lorsqu’on souhaite faire grossir le pot.

On effectue ce type d’action lorsqu’on pense que notre main est supérieure à celle de l’adversaire. Ou lorsqu’on pense que notre adversaire se couchera si on mise de l’argent.

Quels sont les atouts du value bet au poker ?

L’intérêt du value bet est double

  • Il vous permet de faire grossir le pot :

    C’est le premier avantage de cette mise, en effet si vous pensez avoir une meilleure main que celle de votre adversaire, il est opportun de faire un value bet afin de prendre le maximum d’argent. Et donc de pousser votre adversaire à faire une erreur, car vous gagnerez de l’argent uniquement si vos adversaires font des erreurs.

  • Il peut faire coucher une main supérieure à la votre :

    Le second avantage d’un value bet, c’est que vous pouvez gagner le pot en faisant coucher votre adversaire. C’est toute la complexité du poker, car votre adversaire peut croire que sa main est inférieure à la votre. Gardez à l’esprit, qu’un adversaire qui se couche avec une meilleure main est une erreur et que celle-ci vous rapporte de l’argent.

    De plus, en alternant cette action avec une forte main ou en bluff, cela risque de semer le doute dans la tête de vos adversaires. Et donc d’accroitre le nombre d’erreurs de vos adversaires, ce qui vous permettra d’augmenter votre rentabilité. Le value bet est donc une arme dans l’arsenal du joueur agressif.

Quels sont les paramètres à prendre en compte pour faire un value bet ?

Le value bet doit être utilisé avec précaution, il nécessite de prendre en compte plusieurs facteurs. En effet, bien que ses effets positifs soient démontrés, mal utilisé il peut avoir un impact négatif sur votre bankroll.

Les facteurs à prendre en compte lorsqu’on fait grossir le pot :

  • La main de votre adversaire :

    Lorsqu’on souhaite faire grossir le pot, il faut être persuadé d’avoir une meilleure main que votre adversaire. Pour cela vous devez donc avoir une image ou un range de la main adverse. De plus, avoir une idée fidèle de la main adverse vous permet de mieux jauger votre mise en fonction de ce qu’il peut et ne peut pas payer, afin de prendre le maximum d’argent.

  • Votre image à la table :

    Votre image à la table est aussi déterminante. En effet, lorsqu’on a une étiquette de joueur solide, les joueurs adverses auront tendance à se méfier. Tandis que si vous avez montré de nombreux bluffs ou encore que vous jouiez large, vos adversaires seront plus aptes à suivre vos mises. Vous devez donc prendre en compte aussi ce facteur afin de doser votre mise.

  • Le style de jeu de votre adversaire :

    Le style de jeu de votre adversaire rentre aussi en compte. En effet, face à un joueur solide, vous aurez du mal à rentabiliser vos jeux. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce type de joueur se couchera si il ne possède pas un gros jeu. Face à cet adversaire, il est donc préférable de miser peu.

    Tandis que si votre adversaire est bien connu pour être une « calling station », ou autrement dit un joueur qui ne fait que payer. Alors il est préférable de miser plus fort afin de prendre le maximum d’argent. En connaissant le style de jeu de votre adversaire, vous pourrez avoir une meilleure idée de son seuil pour suivre une mise.

  • L’historique du coup :

    L’historique du coup joue aussi un rôle fondamental. Pourquoi ? Tout simplement car suivant votre manière de jouer le coup, votre adversaire se fera une idée de votre main.

    Autrement dit, si vous avez montré de la faiblesse, votre adversaire sera plus enclin à suivre. A l’inverse, si vous avez démontré de la force dans le coup, il se couchera plus facilement.

    Gardez donc à l’esprit que votre manière de jouer aura une influence sur la réaction de votre adversaire face à votre value bet. L’historique de vos actions détermine donc l’image que se fera votre adversaire de votre main.

Les facteurs à prendre en compte lorsqu’on souhaite faire coucher son adversaire :

Les facteurs précédemment cités doivent être pris en compte dans le cadre d’un bluff. Toutefois, il est important de les corréler avec 2 autres facteurs.

  • La résilience de votre adversaire :

    La résilience de votre adversaire n’est autre que sa capacité à se coucher en fonction de la configuration du coup. Si la résilience de votre adversaire est forte, il aura tendance à ne pas abandonner le coup quelque soit vos mises. A l’inverse, si sa résilience est faible, il quittera facilement le coup.

    La résilience de votre adversaire est souvent corrélée avec son style de jeu. Un joueur solide est souvent doté d’une faible résilience, car il quitte le coup facilement. Tandis que les joueurs larges agressifs ou les mauvais joueurs du type « calling station » ont tendance à s’accrocher au coup.

    Vous devrez prendre donc en considération ce facteur afin de choisir les adversaires pour lesquelles il est rentable d’effectuer ce type d’action.

  • Votre position dans le coup :

    On ne le répétera jamais assez, la position à une table est une donnée importante lorsqu’on bluff. En outre, avoir la position sur votre adversaire vous donnera des précieuses informations sur votre capacité à gagner le coup en bluff.

    Si votre adversaire qui parle avant vous mise, il est bon d’éviter de tenter un coup de bluff. Et à contrario, si votre adversaire check, vous devez y voir une opportunité de prendre le pot.

Quelles sont les capacités requises pour maitriser le value bet ?

Elles sont nombreuses mais dépendent toutes de votre expérience de jeu et de votre compréhension des différentes dynamiques qui composent un coup au poker.

La plus importante est la capacité à déterminer les mains de vos adversaires, c’est la lecture de vos adversaires.

Votre faculté à vous adapter aux différentes contingences qui régissent le coup est aussi un atout de poids.

On peut aussi citer que le fait de varier son jeu est aussi un atout clef pour semer le doute chez vos adversaires.

Le value bet est donc une arme qui demande une compréhension pointue des différents facteurs qui composent un coup au poker.

C’est une arme qui vous permettra de mieux appréhender vos coups en termes d’argent.

Toutefois, attention à ne pas prendre de risques inutiles dans le but de rentabiliser au mieux votre main, car vous pourrez perdre beaucoup d’argent.

Il est donc très important de trouver un équilibre entre le fait de rentabiliser au mieux vos mains et le fait de ne pas prendre des risques inconsidérés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !