PokerStars va concurrencer la Française des Jeux, Alexandre Balkani l'affirme

Le mastodonte du poker en ligne, PokerStars, défie la Française des Jeux en lui affirmant qu'il restera leadership en France.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

PokerStars: "La Française des Jeux et le PMU nous font pas peur"...

Le 1er site mondial de poker en ligne, basé à l'île de Man, à savoir PokerStars créé en 2001 par Isai Scheinberg, un ancien ingénieur de chez IBM qui a bien flairé le marché du poker en ligne, a déclaré qu'il était candidat à une licence de jeu française.

Il attend en effet que les lois françaises en cours de vote au Sénat actuellement soient approuvées par la Commission Européenne.

Malgré une concurrence qu'il annonce plutôt agressive sur le marché français compte tenu des nouveaux acteurs sur ce secteur, à savoir la Française des Jeux alliée au Groupe des Casinos Barrière, et le PMU, Isai Scheinberg en corrélation avec son Directeur de PokerStars France, Alexandre Balkani, se contentent de dire qu'il vont rafler un maximum de parts de marché en France pour le poker en ligne.

"Nous serons leaders en France" ont-ils confiés au Figaro. Pourtant, malgré la forte fiscalité sur le poker prévue en France sur les mises des joueurs (2%), PokerStars table quand même sur des profits financiers acceptables.

Et pour vous dire notre sentiment, nous pensons que, FDJ ou autres opérateurs autorisés par l'Arjel, PokerStars sera le gagnant de cette future bataille.

Nous en sommes convaincus compte tenu de la qualité exceptionnelle du site et du logiciel de PokerStars qui ne sont plus à démontrer. Tous les joueurs de poker français savent de quoi on parle, n'est-ce pas Messieurs ?

Comme nous vous l'avions évoqué dans cet article relatant les convictions de Maître Verbiest, le Directeur de PokerStars France, Alexandre Balkani, est également contre un marché du poker "fermé" en France, à savoir réservé qu'entre les joueurs français.

C'est contraire à Internet qui est une toile qui se tisse de secondes en secondes. Obliger les joueurs de poker français à ne jouer qu'entre eux est une erreur stratégique fondamentale, notamment aussi en termes de rentrées fiscales.

Nous constatons donc, que les sénateurs français raisonnent comme des joueurs de Monopoly, à l'ancienne, et qu'ils ne sont pas en effet des joueurs de poker, c'est un fait !

Effectivement, restreindre le marché du poker en ligne au niveau national implique l'interdiction aux joueurs de poker français de participer aux tournois mondiaux, ceux dont les cagnottes sont les plus importantes... Ce système bride aussi la communication entre les joueurs et bien d'autres paramètres.

Quoiqu'il en soit, PokerStars, déjà N°1 du poker en ligne en France, parie sur 500 millions d'€uros de recettes pour le marché français.

Les tapageuses publicités de la Française des Jeux et leurs futures armes marketing ne sont pas, aux yeux des dirigeants de PokerStars, des arguments de poids pour les concurrencer.

Ils ont une confiance absolue en leur logiciel, et seule cette arme sera révèlera à terme, le générateur de nouveaux joueurs français.

Bref, PokerStars VS Française des Jeux (FDJ), le combat s'annonce déjà comme une explosion à venir sur Internet.

Avec plus de 30 millions de joueurs de poker au monde, un logiciel hyper sophistiqué, plus de 40% de parts de marché et présent dans plus de 100 pays, PokerStars a déclaré dernièrement, par le biais de son directeur général France, Mr. Alexandre Balkani : "Au poker, le marketing ne suffit pas", ce qui en clair, est une déclaration de guerre envers la Française des Jeux qui elle, est habituée à nous matraquer, vous en conviendrez :)

PokerStars a décidé de décîmer la FDJ...

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.