Fil d'actualités, informez-vous !
Accueil » Archives diverses » La fraude fiscale des guides de jeux d’argent en ligne

La fraude fiscale des guides de jeux d’argent en ligne

La fraude fiscale des guides de jeux d’argent en ligne

Dans le domaine des guides de jeux casinos en ligne, de poker et de paris sportifs, une lutte contre la fraude fiscale s’impose.

La fraude fiscale des webmasters peu scrupuleux

La fraude fiscale des guides de jeux d'argent en ligne.Quelle différence entre l’affiliation des guides de jeux d’argent en ligne et les autres domaines ? La fondamentale disparité est le gain.

Les webmasters de guides de jeux d’argent (casinos, paris sportifs et poker) sont parmi les premiers en terme de gains d’affiliations (avec les affiliations de sites de sexe), dans la mesure où ils connaissent sur le bout des doigts leur métier de webmaster.

Nous ne parlons pas là du site ou du forum “perso” genre “forum actif”, arborant sa bannière de casino ou de poker, perdu dans les abîmes des moteurs de recherches, notamment de Google en priorité.

Non, il s’agit des vrais guides de jeux, ceux qui comportent un nom de domaine, qui possèdent une architecture professionnelle et de riches contenus utiles aux internautes.

Quoique, vous pourrez constater sur les premières pages de certains moteurs de recherches, Google y compris, des sites de jeux d’argent très bien classés et qui pourtant, font peur graphiquement, techniquement et surtout par leurs contenus inutiles truffés de fautes, à bien des internautes et autres créateurs de sites spécialistes en la matière.

C’est d’ailleurs le problème majeur des moteurs. Ils classent les sites selon la “qualité” de leur référencement et non pas de la “qualité” du site, contenus et charte graphique. Voir le spam des guides de jeux sur Google ?

De surcroît, ces sites n’affichent jamais leurs informations légales tout simplement parce que leurs webmasters utilisent l’affiliation aux jeux d’argent en ligne comme technique de travail au noir, de fraude fiscale avérée en fait.

Une technique parfaitement au point jusqu’au jour où le fisc français tombe dessus, et c’est déjà arrivé plus d’une fois.

A savoir tout d’abord : Comment fonctionne l’affiliation en général ?

C’est assez simple et le site Amazon aux Usa a démarré par ce biais. Vous avez plusieurs catégories d’affiliation :

  • Affiliation au clic : vous avez un site perso, vous apposez une bannière et si votre visiteur clique dessus, vous touchez une rémunération, généralement entre 0.01 jusqu’à 0.15 centime d’€uro pour les programmes d’affiliations les plus généreux.
  • Affiliation au double clic : idem, mais pour gagner de l’argent, il faut que votre visiteur clique sur la bannière, puis sur une autre page du site annonceur.
  • Affiliation à la vente : si un visiteur clique sur votre bannière et qu’il achète un produit sur le site annonceur, vous percevez généralement un pourcentage sur la vente réalisée. Ce % dépend de l’annonceur bien sûr, et il existe de grands écarts entre les annonceurs. Le choix du produit par rapport à votre site est un critère très pertinent.
  • Affiliation au CPM : cela signifie à l’affichage, au “coût par mille”. Si la bannière de l’annonceur est affichée 1000 fois, vous percevez de l’argent.

Voilà pour les principales structures d’affiliations. Alors pourquoi nous vous avons détaillé celles-ci ? Pour que vous puissiez les comparer avec les affiliations que les webmasters de guides de jeux d’argent utilisent.

Types d’affiliations pour les jeux d’argent (casinos, poker et paris sportifs):

  • Au CPA : en clair, au “coût par acquisition” d’un joueur. Exemple, vous surfez sur un guide de jeux pour rechercher un site de poker où jouer, vous cliquez sur une de ses bannières, vous vous inscrivez sur le site de poker et vous jouez. Le webmaster du guide de jeux percevra une rémunération variant de 20 € à 400 €, selon les annonceurs.
  • Au revshare : au lieu de recevoir un CPA (une somme fixe par joueur), vous percevrez une commission sur les pertes du joueur variant de 20 à 50 %. Exemple, un joueur joue 100 €uros sur le casino et il perd : vous recevrez au minimum 20 % des 100 €uros, et cela, à vie et tant que le joueur joue.
  • Pour les guides de jeux d’argent très bien placés sur les moteurs, Google en l’occurrence, les webmasters peuvent cumuler somme fixe mensuelle (de 1000 €uros à plus de 50.000) et un pourcentage, et cela, par “annonceur”, ce qui peut engendrer des sommes colossales.

Donc, vous pouvez constater que les webmasters de guides de jeux d’argent sont beaucoup mieux servis que les autres sites, sauf ceux à très fort traffic, comme les journaux renommés, les gros sites de rencontres etc.

Ce qui amène beaucoup de webmasters à préférer l’affiliation pour les jeux d’argent et non pas, l’affiliation pour un site de crédit par exemple ou autres domaines qui paient peu de commissions.

C’est pourquoi, lors de votre journée de surf, vous tomberez indéniablement sur une bannière de jeux d’argent, qu’elle soit pour un site de poker, de casino ou de paris sportifs en ligne.

Néanmoins, ces rémunérations faramineuses proposées par les annonceurs de casinos, paris sportifs et de poker engendrent des dérapages. Effectivement, et c’est là que “rien ne va plus” !

Le dérapage des webmasters peu scrupuleux est assurément la fraude fiscale

Supposons un instant l’exemple suivant : un webmaster très bien placé sur un moteur de recherche génère à un annonceur de casino en ligne 50 joueurs par mois.

Au CPA, le calcul est vite fait : 50 x 40 $ de Cpa au minimum, soit 2000 $. Et à un Cpa plus élevé (100 $), ce qui est très courant, cela fait 50 x 100 $, soit 5000 $ par mois.

Si en moyenne, le webmaster du guide de casinos réussi à maintenir ce seuil des 50 joueurs tous les mois, cela fait 12 mois x 5000 $, soit un gain de 60.000 $ par an.

Une performance assez banale dans ce domaine pour le webmaster qui est affûté sur les rudiments du référencement et sa connaissance des jeux pour le contenu de son site.

Le problème réside dans le fait où ce webmaster ne déclare pas ces gains issus de son guide de jeux.

Pour notre exemple, 60.000 $ est une somme importante, vous en conviendrez. Multipliez cette somme par environ 100, cela vous donne 6 millions de Dollars.

Si les 100 webmasters ne possèdent aucun sens civique, donc ne déclarent pas leurs revenus, imaginez un seul instant la fraude fiscale…

Et comme nous sommes bien placés dans le domaine des jeux d’argent, on peut affirmer à ce jour, que la plupart des guides de jeux ne sont pas déclarés.

Fraude fiscale, oui, sans nul doute. Nous insistons sur ce phénomène de fraude fiscale délibérée d’une flopée de guides de jeux de casinos en ligne, de poker et de paris sportifs, qui n’est pas nouveau d’ailleurs.

Un site bien connu dont nous tairons le nom s’est retrouvé avec des revenus de plus de 200.000 $ par mois… sans être déclaré, ni inquiété d’ailleurs.

Attention donc où vous surfez, repérez les informations légales des guides de jeux (saisissez le nom de domaine sur cette page) sur lesquels vous surfez, vous participerez de ce fait à l’essor des webmasters qui ne fraudent pas le fisc du pays dans lequel ils sont basés.

C’est de la concurrence déloyale, un peu comme si vous aviez une boulangerie et que du jour au lendemain, un concurrent s’installe à côté de vous… mais sans rien payer.

Donc, ouvrez l’oeil, les informations légales des sites honnêtes sont toujours stipulées sur la page d’accueil ou le Whois. Si le site n’affiche pas ses informations, quittez-le sur le champ, vous êtes sur un site qui n’est pas légal niveau fiscalité.

Avec la nouvelle loi française qui devrait être appliquée courant Mai 2010, la plupart des guides de jeux qui ne sont pas déclarés devraient disparaître des moteurs de recherches au fur et à mesure.

La tendance des guides de jeux actuelle se dirige vers des sites réalisés par des professionnels et surtout, possédant des informations fiscales. Les forums “perso” de type ” Xooit et Actif ” axés sur les jeux de casino devraient aussi s’estomper, voire même disparaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !