Fil d'actualités, informez-vous !
Accueil » Guide Poker » Stratégie : jouer au poker sur plusieurs tables (le multi-tables)

Stratégie : jouer au poker sur plusieurs tables (le multi-tables)

Stratégie : jouer au poker sur plusieurs tables (le multi-tables)

Eh oui, le poker en ligne permet de jouer sur plusieurs tables en même temps, voire même sur plusieurs sites.

Toutefois, ne vous aventurez pas dans ce mode de jeu sans connaitre les probabilités.

Jouer au poker en ligne sur plusieurs tables en même temps

Jouer au poker en ligne sur plusieurs tables en même temps.Le poker multi-tables est directement lié au poker en ligne. Il s’agit de jouer plusieurs parties en même temps sur différentes tables, voire même de sites de poker.

Cette manière de pratiquer le poker est aujourd’hui très répandue.

Certains l’apprécient et en font l’éloge tel que le fameux joueur Bertrand Gorspellier nommé au poker Elky.

D’autres décrient cette pratique. Il n’en reste pas moins qu’elle possède ses avantages et ses inconvénients et est plus ou moins adaptée à chacun d’entre nous.

Exclusivement concentré sur le poker en ligne, le multi-tables a une stratégie plus orientée sur la technique que sur le poker.

Il cible plus les moyens à mettre en œuvre pour réussir que le comportement à adopter dans notre jeu.

Tout d’abord, et pour bien commencer en multi-tables, il faut améliorer la prise d’informations. Lorsque l’on joue sur une seule table de poker en ligne, on a le temps d’observer les joueurs et l’on peut tirer profit de leurs comportements, que l’on soit dans un coup ou non.

Sur plusieurs tables à la fois, la stratégie est plus difficile, voire même très ardue.

Le principal problème du multi-tables est donc d’arriver à cerner ses adversaires. Quand on se retrouve en tête à tête face eux, il est parfois difficile de prendre la bonne décision par manque de connaissance sur notre adversaire.

Il y a donc quelques conseils que l’on pourrait donner pour optimiser la prise d’informations :

  • Premièrement, sélectionner les joueurs à observer. Par exemple ceux que l’on appelle communément les “pigeons” au poker, c’est-à-dire ceux qui perdent facilement leur argent et qui représentent une source de gain potentielle.

    Ou encore ceux qui sont plus coriaces, et qui représentent un éventuel danger tels que les deux joueurs à notre gauche qui ont l’avantage de leur position à la table.

  • Deuxièmement, on peut s’aider de logiciels ou de sites Internet. A l’image de Poker Office, de Poker Tracker ou encore du site Sharkscope, ces outils d’analyses nous donne des informations sur tous nos adversaires.

    Ces trackers, compatibles avec la plupart des salles de poker en ligne, sont très utiles et peuvent nous fournir pour chaque joueur diverses informations telles que le nombre de mains jouées, leur gains total, leur stake moyen, leur retour sur investissement ou encore le profit moyen.

  • Troisièmement, il est conseillé de ne pas ouvrir plusieurs tables en une seule fois, mais progressivement de manière à s’adapter aux styles de jeu de nos adversaires. Une fois la première table cernée, on peut commencer à ouvrir la seconde et ainsi de suite, de façon à traiter l’information au fur et à mesure et en traitant tous les détails.

L’autre problème quand on joue en multi-tables est la rapidité. Il faut parfois prendre plusieurs décisions dans un temps très court.

Ces moments sont très délicats car ils peuvent nous faire confondre des informations importantes concernant plusieurs tables et nous faire ainsi prendre les mauvaises décisions.

Pour résoudre cela, il est donc nécessaire d’adapter son jeu.

Certes, le poker est un jeu où la patience est primordiale. Cela peut être remis en cause en multi-tables où la vitesse de jeu est beaucoup plus grande.

C’est pourquoi il faut jouer serré quand on joue au poker sur plusieurs tables, pour descendre notre rythme de croisière et avoir le temps de prendre une décision sans en avoir trop à prendre en même temps.

En effet, en diminuant le nombre de mains de départ, on participe à moins de coups et l’on a donc moins de chances de se retrouver dans plusieurs coups en même temps ce qui, nous l’avons vu, peut s’avérer dangereux.

Le mieux consiste donc à ne jouer que les paires servies, qui peuvent se transformer en brelan, ainsi que AK assortis ou AD assortis.

Les autres combinaisons peuvent apporter des ennuis et il est conseillé de bannir les As faibles. Au fur et à mesure de notre évolution dans ce style de jeu, on pourra petit à petit jouer plus de mains.

Autre détail pour jouer au poker sur plusieurs tables : mieux vaut jouer sur une salle en ligne qui propose le mode “mosaïque” (affichage instantané et cadré des tables par écran) afin de ne pas cliquer malencontreusement sur une autre table ou au mauvais endroit.

Cela évite aussi qu’une table apparaisse soudainement sur l’écran et permet de ne pas les confondre.

Ce souci est vite résolu grâce au style mosaïque très efficace et constitue une bonne alternative à ce problème récurrent.

Un dernier conseil stratégique pour jouer sur plusieurs tables de poker : connaître ses côtes par cœur ou utiliser un calculateur.

En ligne, le temps est limité et l’on ne peut pas réfléchir plus de quelques secondes.

Sous peine de voir s’accumuler les choix à prendre et de se mélanger les pinceaux, mieux vaut-il connaître ses côtes.

Tout du moins les plus probables telles que la probabilité d’avoir un tirage couleur sur le turn ou la river, de toucher un brelan au flop ou encore de gagner avec AK contre deux adversaires.

Des logiciels peuvent le faire à notre place, alors pourquoi ne pas les exploiter. Ils sont là pour ça ! Pokerbility est un logiciel payant mais vite rentabiliser grâce au service pratique qu’il offre à ses utilisateurs. Sinon il vous reste votre tête…

Le poker multi-tables est donc une très bonne opportunité et stratégie de concilier le gain et l’amusement. A condition de respecter les conseils stratégiques que l’on vient de voir et de rester concentré tout au long du jeu.

Si votre écran n’est pas assez grand pour afficher plusieurs tables, gare à vos yeux, vos gains pourront certainement servir à vous payer vos prochaines lunettes si vous ne faites pas attention !

Sachez que certains joueurs de poker chevronnés jouent sur 12, voire même 16 tables de poker en ligne en même temps

Vidéo: un exemple du poker en multi-tables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !

fr French
X