Full Tilt Poker dans les filets du Federal Bureau of Investigation (FBI)

Full Tilt Poker a été alors la cible des interventions du Federal Bureau of Investigation ou FBI. Le motif ? Un non respect de la loi UIGEA.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

Full Tilt Poker soupçonné de blanchiment d'argent

Full Tilt Poker, un des sites de poker les plus fréquentés, a fait l’objet d’une action en justice émanant des responsables gouvernementaux de l’Amérique. Il a été alors la cible des interventions du Federal Bureau of Investigation ou FBI.

Le déroulement effectif de l’affaire :

Rappelons-le, les faits ont commencé en 2007 lorsque Brandon McSmith a, selon ses dires, fait une proposition de concept de jeu en ligne à Poker Production. Il s’agissait d’une émission où les joueurs débutants auraient la possibilité de défier les joueurs professionnels, et ce, dans le but d’obtenir une place au sein du World Series Of Poker.

Mais quelque temps plus tard, Full Tilt Poker a fait sortir Face the Ace. Il est alors accusé d'avoir copié le concept de Brandon McSmith qui est, sous-entendu, l’inventeur du poker télévisuel. Selon ce dernier, Face the Ace est un plagiat du produit qu’il a tout récemment proposé à Poker Production.

Suite à la sortie de Face the Ace, Brandon McSmith a pris la décision de porter plainte contre Full Tilt Poker. Il réclame alors à ce dernier une importante somme s’estimant à plus de quatre-vingt millions de dollars pour dommages et intérêts.

Cette somme servira, selon lui, d’indemnisation pour la reproduction illicite de son idée via un autre programme. Mais selon la cour de justice de Nevada, Face the Ace n’est aucunement une reproduction de l’idée de Brandon McSmith.

S’étant présenté sans avocat en première instance, Brandon McSmith n’a pas réussi à convaincre la cour de justice. Cette dernière a statué en faveur de Full Tilt Poker en rejetant simplement la plainte du demandeur.

Insatisfait de la décision de la cour de justice, Brandon McSmith a donc décidé de porter l’affaire devant le juge fédéral, et c’est là qu’a commencé l’intervention du FBI. Mais malgré les multiples péripéties auxquelles a été confronté Full Tilt Poker, l’émission poursuit sa route dans l’espoir d’obtenir gain de cause à la fin.

L’intervention du FBI et du gouvernement américain :

Comme Brandon McSmith a saisi le tribunal fédéral pour traiter l’affaire, le FBI devient donc responsable de l’enquête afin d’analyser le fondement exact du déroulement des faits. Par la même occasion, les agents du FBI sont entrés en contact avec Brandon McSmith pour soutirer le maximum d’informations qu’ils pourraient exploiter.

Une chose entraînant une autre, le gouvernement américain a aussi décidé de poursuivre Full Tilt Poker en justice en avançant comme argument le non-respect de la loi UIGEA ou Unlawful Internet Gambling Enforcement Act.

Les premiers responsables de Full Tilt Poker font alors l’objet de multiples interrogatoires par les agents du FBI. Ces derniers ont également effectué des rencontres inopinées avec quelques joueurs fidèles à Full Tilt Poker résidant à Washington. Ces joueurs ont été surtout interrogés sur leurs conventions avec Full Tilt Poker.

Selon les agents du FBI, ils ne traquent pas les joueurs de Full Tilt Poker mais cherchent seulement à collecter des informations qui pourront leur être utiles. Ils avancent même que ce n’est pas parce qu’ils interrogent les joueurs que des accusations sont portées à l’encontre de ces derniers. Mais le fait de tourmenter ces joueurs sous-entend déjà la préparation d’une action contre Full Tilt Poker au niveau fédéral.

Les joueurs ont alors affirmé que les agents du FBI sont surtout venus pour enquêter sur le fonctionnement du transfert d’argent et de l’alimentation des comptes.

Pour le moment, le déroulement des enquêtes fait penser que les renseignements réclamés par les agents du FBI auront pour finalité de stopper les transferts d’argent entre Full Tilt Poker et ses joueurs, afin que la loi UIGEA devienne effective.

Le FBI poursuit ses enquêtes auprès des fondateurs de Full Tilt Poker. Ses agents cherchent surtout des déclarations pouvant démontrer l’illégalité de l’activité commerciale de Full Tilt Poker.

Pour le FBI, les activités de Full Tilt Poker vont à l’encontre de la loi UIGEA et enfreignent le Wire Act. Quelque temps après, Full Tilt Poker est également suspecté de blanchiment d'argent par le FBI.

L’accusation de Full Tilt Poker pour blanchiment d’argent a suscité l’attention de toutes les entités vivantes en Amérique. Cela a commencé lorsque quelques dizaines de millions de dollars ont été saisis par le Département de Justice.

Cette somme a été transférée vers des comptes utilisateurs via des comptes joueurs. Mais selon un avocat spécialisé dans les jeux en ligne, le blanchiment d’argent n’est pas encore justifié mais le gouvernement a tendance à viser les cibles à forte affluence dans le but d’avertir tous ceux désirant intégrer le marché.

D’après certains analystes, la stratégie menée par le gouvernement américain deviendrait plutôt une affaire de transfert de fonds et de blanchiment d’argent, mais non plus une question de légalité ou non du poker en ligne.

Toutefois, quel que soit le résultat, de telles enquêtes de la part du FBI aura sûrement un effet handicapant sur l’image et de Full Tilt Poker et de ses fidèles abonnés qui représentent le quart du marché mondial des jeux en ligne.

 

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.