Fil d'actualités, informez-vous !
Accueil » Guide Poker » Le floating au poker, une stratégie de défense pour les joueurs solides

Le floating au poker, une stratégie de défense pour les joueurs solides

Le floating au poker, une stratégie de défense pour les joueurs solides

Qu’est-ce que le floating au poker ? Quelle est la recette d’un floating gagnant ? Quels sont les atouts de cette stratégie de défense ?

Le floating au poker, l’art de contrer un continuation bet…

Le floating au poker, une stratégie de défense pour les joueurs solides.Avec l’arrivée du poker en ligne, on constate que les joueurs sont de plus en plus agressifs.

Un style de jeu issu des pays scandinaves, reconnus mondialement pour une agressivité à outrance avec des résultats plus que satisfaisants.

Sachant qu’au poker il est question d’agressivité, il est désormais très important d’obtenir le respect à sa table.

Pour cela, vous devez être en mesure de répondre aux attaques incessantes, avec des stratégies plus complexes telles que le floating au poker.

Qu’est-ce que le floating au poker ?

Le floating au poker est une action préméditée, son but est de contrer un joueur agressif qui abuse du continuation bet.

Si un joueur effectue une mise sur le flop et que vous le soupçonnez de voler le pot, vous devez simplement suivre sa mise afin de le mettre dans une situation difficile.

Vous n’avez pas besoin d’avoir une main pour effectuer ce type d’action. Cette technique repose sur le fait que votre adversaire a tenté de vous bluffer sur le flop et que vous allez en faire de même sur la turn.

En ce sens, elle est la réponse à un joueur qui miserait trop sur le flop afin de s’emparer du coup avec une main illégitime. Cette stratégie est efficace seulement lorsque vous avez la position sur votre adversaire.

Quels sont les atouts du floating au poker ?

Les probabilités au poker nous enseignent qu’un joueur touche le flop une fois sur 3. Si celui-ci mise sur le flop à une fréquence supérieure à celle-ci, il est en train de vous voler directement les pots.

Dans ce cas, il est donc bon de réagir en conséquence par un floating.

Cette stratégie a plusieurs avantages :

  • Contre un continuation bet :

    Lorsqu’un de vos adversaires effectue un continuation bet, il essaie de voler le pot à moindre coût. En ce sens, si vous suivez sa mise, il sera impossible pour lui de s’obstiner sur son bluff et il checkera sur la turn, vous ainsi donnant la possibilité de vous emparer le pot par une mise.

  • Le respect à la table :

    Si vos adversaires constatent que vous résistez face aux attaques incessantes, ils éviteront de se frotter à vous, ce qui vous permettra de voler plus de pots.

    De plus, vos adversaires n’utiliseront plus le continuation bet contre vous. Ce qui vous permettra d’être beaucoup moins bluffé par vos adversaires. Cela représente un très gros profit, c’est en ce sens que le floating peut vous faire gagner de l’argent.

Un exemple de floating au poker :

Imaginons la situation suivante : Vous avez QJ et vous êtes au bouton. Un joueur a relancé en milieu de parole, vous suivez.

Le flop est le suivant : 8 7 2.

Si on étudie la texture du flop, on se rend compte qu’il est fortement probable que votre adversaire n’ait pas touché le flop. Pourquoi ?

Tout simplement car si votre adversaire a une forte main (il a relancé…), il a peu de chance d’avoir rencontré le flop à moins d’avoir une paire qui soit supérieure au 8. En d’autres termes, les probabilités sont très faibles.

Il mise un peu plus de la moitié du pot. Vous soupçonnez un bluff et vous payez (floating). La turn annonce encore une carte quelconque. Il checke, révélant ainsi sa faiblesse, il vous suffit de miser sur la turn pour vous emparer du pot.

Le floating est donc une action qui consiste à suivre simplement la mise d’un adversaire sur le flop en ayant la position. Dès que celui-ci démontre de la faiblesse sur la turn, il suffit de miser pour vous emparer du pot.

Pourquoi ne pas relancer directement sur le flop ?

Le fait de suivre simplement indique une plus forte main que le fait de relancer. En ce sens, lorsque vous suivez votre adversaire, il est forcé de constater que vous pouvez tenter de la piéger en lui laissant l’initiative.

Alors que si vous relanciez, vous démontrez votre envie d’en finir avec ce coup, il peut donc interpréter cela comme un bluff.

Quelle est la recette d’un floating gagnant ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

  • Votre crédibilité aux yeux de vos adversaires :

    Votre crédibilité découle de votre image à la table. En ce sens, si vous êtes un joueur solide le floating sera très efficace. Tandis que si vous jouez large agressif vos adversaires seront plus suspicieux. Et donc moins enclin à vous donner le pot sur la turn.

  • Votre adversaire :

    Il est important de cibler en priorité les joueurs qui sont solides et raisonnés dans leur jeu. Car ce type de joueur arrivera facilement à quitter le coup. Tandis que face à un joueur fantasque, il sera incapable de se coucher.

  • La position :

    Si vous voulez avoir une chance de gagner le coup, il est très important d’avoir la position sur votre adversaire. Car celui-ci doit parler en premier sur la turn, ce qui le met dans une situation inconfortable.

  • La texture du flop :

    C’est à l’aide de la texture du flop que vous allez pouvoir détecter une incohérence avec les cartes qui sont tombées en fonction des actions passées de votre adversaire. Par exemple : Si votre adversaire ne relance qu’avec des mains du type AQ, et que celui-ci mise sur un flop du type 2-7-9, alors il y’a incohérence.

  • Trop de floating tue le floating :

    Cette technique ne doit pas être utilisée fréquemment, elle doit rester occasionnelle pour que vos adversaires ne lisent pas votre manière de jouer.

  • Le floating, uniquement face à un adversaire :

    N’essayez jamais cette technique face à plusieurs joueurs car dans ce cas il est fortement probable qu’un de vos adversaires ait rencontré le flop.

Quels sont les risques du floating ?

Les risques viennent surtout lorsque cette technique est utilisée en tournoi. Pourquoi ?

Tout simplement par le fait que plus les blinds sont importantes et plus le risque est grand. Cela peut couter très cher de simplement suivre une mise sur le flop, il est donc important d’être sûr de vous.

De plus, n’oublions pas que lorsqu’on arrive en fin de tournoi, l’impact des blinds est si fort que l’agressivité des joueurs est démultipliée.

Ce qui sous-entend que, lorsqu’un adversaire rentre dans un coup, il est capable d’aller en bluff jusqu’à la dernière carte.

D’où l’importance de privilégier cette technique en début et milieu de tournoi.

Le floating doit donc occuper une place privilégiée dans votre arsenal et surtout pour les joueurs solides en quête de respect.

C’est une stratégie de défense qui a fait ses preuves et qui vous permettra de répondre à vos adversaires les plus opportunistes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !

fr French
X