Trump et ses Casinos d'Atlantic City, petit retour !

Alors qu’il est désormais élu comme Président des Etats-Unis, Donald Trump est loin d’être un inconnu dans l’univers des casinos et des jeux d’argent. Le Président Donald Trump a effectivement été propriétaire de plusieurs casinos d’Atlantic City. Et autant le dire tout de suite, le milliardaire n’a pas brillé par la réussite de ses affaires
Monsieur Vegas.
Casino 1 Club.
Stakes.
Jouez sur des casinos en français fiables, sérieux !
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
Wild Sultan.

Trump, un Roi des casinos à la tête des Etats-Unis

C'est fait, et personne ne s'y attendait compte tenu des multiples sondages en faveur de sa concurrente, Hilary Clinton... Les électeurs américains ont élu Président des Etats-Unis Donald Trump qui résidera à la Maison Blanche. Mais il est bon de rappeler que pendant longtemps, Donald Trump a fait parler de lui dans l’industrie des jeux d’argent, notamment ses casinos.

Il suffit aujourd’hui encore de se rendre à Atlantic City, la ville qui compte plus de slots que d'habitants, pour le vérifier puisque le Taj Mahal, ancien casino du Roi Donald Trump, laisse encore apparaître en grandes lettres le nom de l’ex-propriétaire des lieux sur la façade du gratte-ciel. Et bien évidemment, l'enseigne immense atteste de l'immodestie de Trump.

Trump et le casino Taj Mahal.

Trump, le Casino Taj Mahal reflète son immodestie

Pour la petite histoire, Donald Trump en aurait marre de voir son image associée à ce monument kitsch au possible qui semble tout droit sorti d’une bande dessinée.

Aussi, en 2014, celui qui est désormais à la Maison Blanche avait poursuivi en justice le nouveau propriétaire des lieux pour que son nom soit retiré, chose qui ne sera pas faite et qui semble aujourd’hui compromise étant donné que le Taj Mahal a définitivement fermé ses portes en 2016.

Bien évidemment, Donald Trump n’a pas toujours entretenu cette relation avec ce célèbre Casino d’Atlantic City. Le 2 avril 1990, jour de l’ouverture officielle du Taj Mahal, l'ancien candidat républicain avait osé une punchline digne de celles qu’il a multiplié ces derniers mois lors des meetings d’avant élections en comparant son établissement de jeux, le Taj Mahal, à la « huitième merveille du monde » ! Et dire que maintenant, « l'attrapeur de chattes » est devenu Président de la 1ère économie du monde...

Ayant coûté plus d’un milliard de dollars, le Casino Taj Mahal jouait, il faut l’admettre, la carte de la démesure qui correspond si bien à l’image de Donald Trump. Avec une aire de jeu grande comme quatre terrains de football et le recours à des matériaux d’exception venant du monde entier, le Taj Mahal était à lui seul un symbole de l’opulence des nouveaux riches aux Etats-Unis.

Trump n'écoute pas les experts, il veut à tout prix son Casino Taj Mahal à Atlantic City...

Pourtant, les experts économistes avaient prévenu Donald Trump que l’âge d’or des Casinos d’Atlantic City tirait à sa fin, et que son investissement pouvait se transformer en un véritable « four ». Toutefois, pour celui qui est aujourd’hui mondialement connu comme Président, les prévisions des économistes ne méritaient pas d’être entendues et étaient le simple discours de « perdants » incapables de modifier les tendances.

Donald Trump jouera d’ailleurs de ce désaccord avec certains spécialistes lors des premiers mois d’activité de son établissement de jeux en répétant à de nombreuses reprises, que le succès était au rendez-vous et que « son casino, le Taj Mahal, fait tellement d’argent que les employés n’arrivent plus à le compter assez vite »...

Pourtant, très vite, le Casino Taj Mahal sera en proie à des difficultés financières, Donald Trump ayant probablement voulu voir trop grand et ayant contracté des dettes trop nombreuses à des taux d’intérêt particulièrement élevés.

En avril 1991, Donald Trump sera d’ailleurs contraint de placer son établissement sous la protection de la loi des faillites, mais ce n’est pas lui qui paiera cher cet échec mais bel et bien les fournisseurs de services qui ne verront jamais leurs factures honorées par l’établissement de jeux. Quant à ceux qui oseront intenter des actions en justice, ils se casseront les dents sur le casinotier Trump qui n’hésitera pas à leur mener la vie impossible.

Déjà, à cette époque, Donald Trump ne lâche rien et c’est sans doute là sa plus grande force. Le Casino Taj Mahal rouvrira d’ailleurs ses portes en 1991 et connaîtra une histoire plutôt mouvementée. Au total, les Casinos Trump d’Atlantic City connaîtront pas moins de 4 banqueroutes.

Pour autant, il contraint ses détracteurs à admettre que sa seule présence est une véritable publicité pour Atlantic City. Pendant quelques années, il parviendra donc à contribuer à la bonne santé de cet empire du jeu d’argent niché sur la Côte Est des Etats-Unis.

En 2009, Donald Trump retirera ses derniers investissements dans les Casinos d’Atlantic City, mais le fantôme de l’homme politique hante encore le Casino Trump Plaza (fermé aussi !) où deux établissements à l’abandon restent encore bien visibles.

Quant à Atlantic City, le naufrage se poursuit avec la fermeture récente de 5 des 12 derniers casinos et la multiplication des plans d’austérité pour éviter une mise sous tutelle par l’Etat du New Jersey.

Mais désormais, Trump le Magnifique milliardaire est Président de la plus grande puissance du monde. Il trouvera certainement des astuces de « gagnant » pour remédier à l'éffondrement de la ville d'Atlantic City. Eh oui, Trump est très fort en astuces puique selon certaines sources sûres, il n'a pas payé d'impôts pendant 18 ans... grâce à la faillite de ses casinos entre autres...

Attention: Fuyez ces casinos arnaques.
Bonus sans depot Casino
Un nouveau guide de jeux qui répertorie tous les bonus gratuits des casinos en ligne en Français. Nous vous conseillons ce nouveau site où vous trouverez des critiques pertinentes sur les sites de jeux de hasard actuels.
Cresus.
DublinBet.
ParkLane.
Casino Paris.
Osiris.
Vegas.