Apprenez à jauger la fold equity de vos adversaires

Le bluff est indispensable pour gagner au poker. Apprenez à jauger la fold equity de vos adversaires.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

La Fold Equity au poker

Il existe deux façons de gagner un coup: avoir une meilleure main ou être capable de faire coucher votre adversaire.

Le bluff est donc une arme cruciale pour le joueur de poker, et même si celui-ci ne fera pas une grande différence aux tables à petit buy-in, le bluff constituera une part importante de votre rentabilité.

Qu’est-ce que la « Fold Equity » ?

La Fold Equity n’est autre que la capacité de votre adversaire à coucher sa main. En effet, plus cette Fold Equity est forte, plus votre adversaire sera susceptible de coucher sa main face à une mise.

C’est ainsi que le jeu agressif au poker montre sa force, car il vous permet de faire coucher votre adversaire en volant le pot.

Comment évaluer la « Fold Equity » de vos adversaires ?

C’est un exercice très difficile, car bien que chaque adversaire dispose d’un potentiel de Fold Equity aussi, les paramètres du coup pourraient influer sur cette capacité.

C’est en ce sens que l’instinct du joueur de poker joue un grand rôle. Cependant, n’oubliez pas un principe clé: Plus le joueur est "solide", plus sa capacité à jeter une main est grande.

Vous remarquerez que les joueurs "larges" n’ont presque aucune « Fold Equity », et sont pour la plupart, incapables de jeter une simple petite paire. Une grave erreur en fait...

Le bluff au poker, une histoire cohérente :

Si vous avez bien compris, vous éviterez toujours de bluffer contre un adversaire de type "large" qui sera incapable de se coucher. La cible idéale d'un bluff est donc le joueur "solide".

Toutefois, ce type de joueur rentrera dans un coup avec une main forte qui pourrait être très difficile à coucher. Vous allez donc devoir convaincre ce joueur... et pour cela, votre coup doit être cohérent.

En effet, la plus grande erreur du mauvais bluffeur est d’effectuer un enchainement de mise qui n’a aucun sens. Sachez que plus votre adversaire se posera de questions sur votre main, et plus il aura tendance à vous payer.

La fréquence de bluff influence la « Fold Equity » de vos adversaires :

Une erreur très courante parmi les débutants au poker est de bluffer trop souvent. Sachez que même sans voir les cartes à l’abattage, il est très facile de déterminer un joueur qui bluffe.

Si ce sentiment gagne vos adversaires, vous allez être payé. La bonne fréquence est de bluffer uniquement une main sur 10 pour commencer à apprendre les rouages du bluff. Bien entendu, si votre table est très « tight », vous pourrez ajuster votre fréquence de bluff.

Vos adversaires payeront plus facilement vos mises :

Si vous sentez que vos bluffs commencent à se confronter à des relances adverses, c’est que vos adversaires ne respectent plus vos mises. Vous devez absolument réajuster votre jeu en excluant pendant quelques tours, le bluff de votre jeu.

L’avantage de ces changements de vitesse, c’est que lorsqu’ils vous soupçonneront de bluffer, vous aurez des fortes mains et lorsqu’ils respecteront vos mises, vous pourrez voler les pots avec des mains illégitimes. Un décalage très important et qui peut constituer de très gros bénéfices sur le long terme.

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.