L'Ukraine, un échec cuisant de sa législation prônant les licences de jeux d'argent pour les opérateurs

Des licences de jeux ont été attribuées mais le nombre des opérateurs illégaux a augmenté plus vite que le nombre des licences.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

L'Ukraine, malgré la législation sur les jeux d'argent, la mafia règne

La libéralisation de l’univers des jeux d’argent en ligne au sein d’un pays devra toujours prendre en compte la satisfaction des joueurs et la rentabilité pour l’état. Mais trouver l’équilibre et les bonnes dispositions sont parfois chose difficile comme ce qui se présente en Ukraine.

Grand pays d’Europe de par sa superficie, qui le classe en seconde position des pays les plus vastes du continent, l’Ukraine ne fait pourtant pas partie des pays riches européens.

N’ayant obtenu sa réelle indépendance qu’en 1991, l'Ukraine est encore actuellement au stade d’apprentissage aussi bien politiquement qu’économiquement avec l’ombre de la Russie qui est quasi permanente. Pourtant le pays dispose de grandes potentialités si on ne considère que ses richesses naturelles comme l’agriculture et les produits miniers.

Jusqu’à maintenant il essaie de trouver ses marques, mais à chaque pas effectué les problèmes politiques et économiques internes apparaissent et semblent le tirer de nouveau en arrière.

Cette situation se reflète sur l’ensemble du quotidien des ukrainiens qui vivent actuellement dans des conditions difficiles avec un taux d’inflation très élevé par rapport à leurs voisins européens. Et comme l’univers des jeux d’argent évolue au rythme des conjonctures économiques du pays, on peut dire que ce domaine connaît aussi des difficultés en Ukraine.

Trop occupés à se planter des couteaux dans le dos, les dirigeants ukrainiens cherchent avant tout à avoir le monopole politique du pays.

De ce fait, certains domaines qui pourront pourtant réconforter leur économie sont délaissés donnant ainsi accès aux divers fléaux qui ne font que détruire encore plus une économie déjà fébrile. Parmi ces secteurs abandonnés à leurs sorts figurent les jeux d’argent qui sont actuellement envahis par la corruption et l’illégalité.

La mise en place d’une structure et d’une législation pour cadrer ce secteur d’activité a été faite en 2002, l’Etat a alors exigé que ceux qui auraient voulu opérer dans ce secteur devaient s’acquérir d’une licence d’exploitation.

Des licences de jeux d'argent ont été alors attribuées mais le fait est que le nombre des opérateurs illégaux a augmenté plus vite que le nombre des licences distribuées. Ainsi jusqu’en 2006, sur les 4500 opérateurs existants, seuls 30% étaient en règles et disposaient d’une licence.

Puis vint une nouvelle réglementation qui a été mise en place et qui consistait à obliger les opérateurs de paris sportifs, de poker et de casino à prendre une autre licence auprès du Ministère des Finances ukrainien.

Le but de cette nouvelle disposition était certainement de donner à l’Etat la possibilité de mieux gérer ces opérateurs et de pouvoir bénéficier des retombées fiscales. Mais une fois encore, ceux qui ont continué dans l’illégalité ont pris le dessus sur les quelques 173 établissements qui ont bien voulu se conformer à cette nouvelle législation.

Ce qui fait que la situation des jeux d’argent en Ukraine se trouve dans un état critique qui ne fait que rendre encore plus terne l’image de ce secteur favorisant ainsi les revendications de certains groupes de personnes qui sont contre la libéralisation des jeux d'argent en ligne en Ukraine.

Les raisons qui ont mené à cette situation sont diverses mais la plus importante est certainement l’absence d’une législation unique et claire qui ne pourrait pas prêter confusion.

En effet, avec les règlementations appliquées depuis 2002, les nouvelles dispositions apportées en 2006, et qui ont été si peu respectées, ont augmenté le nombre des opérateurs de jeux d'argent illégaux. Avec ses deux licences obligatoires, le cas de l’univers des jeux d’argent ukrainien est assez particulier car dans les autres pays, seule une licence est attribuée à chaque établissement.

L’existence de ces deux licences, qui sont de surcroît délivrées par des entités différentes et non pas une seule comme c'est le cas en France avec l'Arjel, ne rend pas facile les tâches des opérateurs de jeux en ligne qui voudront bien se conformer aux législations en vigueur.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes car sur les 1500 établissements disposant de la première licence, seuls près de 10% ont consenti à régulariser complètement leurs activités en prenant la seconde licence exigée depuis 2006 par le Ministère des Finances, la première licence étant du ressort des autorités locales où est situé l’établissement.

L’autre raison qui a favorisé la croissance des maisons de jeux illégales en Ukraine est le taux de corruption très élevé de ce pays. En effet, avec les législations qui ne semblent pas se concorder correctement, les opérateurs ont tendance à choisir la solution de facilité en manipulant à leurs guises ces réglementations.

Ce qui fait que certains abusent les dirigeants des localités où ils sont implantés moyennant le paiement d’un pot de vin conséquent pour pouvoir exploiter sans craintes.

Cette pratique est d’autant plus encouragée par les conjonctures économiques du pays au point que même les membres du gouvernement jouent parfois le jeu... La plupart du temps, ces actes de corruption sont l’œuvre de magnats ou mafias russes qui, à défaut de pouvoir encore faire affaire chez eux, trouvent refuge chez leurs voisins ukrainiens. Et c'est le même cas pour Macao où la mafia règne en Maître sur les jeux d'argent...

Et comme la puissance des mafias russes n’est plus à démontrer, on se doute bien que ces personnes sont prêtes à corrompre n’importe qui pour pouvoir s’installer où bon leur semble. Toutefois, certains opérateurs tentent si bien que mal de contenir la plaie en mettant en place des structures comme « l’Ukrainian Association of Gambling Business Operators », cette association qui a pour but de trouver les bonnes résolutions de réglementer au mieux leurs activités de jeux d'argent en ligne.

Les 16 sociétés qui la forment vont par la suite portées le fruit de leurs concertations auprès des responsables étatiques ukrainiens. Et si les membres du gouvernement voudront bien prendre en considération leurs propositions, les caisses de l’Etat ne pourront que se porter mieux. D’ailleurs l’Ukraine ne pourra se passer complètement des russes et de leurs magouilles à toutes les échelles qu’avec des lois bien établies et sans équivoques.

Et avec l’ouverture vers les autres pays de l’Europe qui est en train de se réaliser, un univers de jeux d’argent en ligne sain pourrait être un moteur de développement intéressant surtout si ceci est combiné avec une promotion touristique.

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.