Le joueur de poker Sothea Sinn: son addiction se retourne contre lui

Décidemment, on rencontre tous les jours des cas insolites au poker. Certains sont tristes, révoltants, d’autres sont ridicules ou amusants. Voic le cas du joueur Sothea Sinn qui s'était interdit de casino et pourtant..., cela s'est retourné contre lui.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

Sothea Sinn gagne 60 000 $ mais n'empoche pas son gain !

Le cas de Sothea Sinn :

Ce qui est arrivé à Sothea Sinn n’est pas isolé, mais reste tout de même un cas insolite. Monsieur Sinn est un homme de 28 ans. Marié, c’est un joueur de poker invétéré. Sa mésaventure commence en 2004, année durant laquelle, lui et son épouse ont rencontré des problèmes de jeu, lorsqu’ils jouaient au Carribbean Stud Poker à SkyCity Casino en Nouvelle-Zélande.

A cause de ses problèmes d’addiction, le couple a dû se résigner, de son plein gré, à laisser tomber les jeux d’argent du moins pour un certain temps. Dans le monde des jeux d'argent, cela s'appelle de l'« auto-exclusion ». L’auto-exclusion, pour résumer est la décision d’un joueur de ne plus jouer dans un casino donné pendant une durée limitée.

Ainsi, Sothea Sinn avait demandé au SkyCity Casino de lui refuser ainsi qu’à sa femme l’accès à l’établissement, ce que ce dernier a pris en compte, tout en posant leur condition: que Monsieur Sinn ne puisse remettre les pieds dans le dit casino tant qu’il n’aurait pas réglé tout ce qu’il leur doit.

Quelques temps après, croyant que son auto-exclusion était terminée, Sinn est revenu au SkyCity pour jouer au « Carribbean Stud ». Le joueur joua alors contre la maison et remporta la somme de 60 000 dollars Néo-zélandais (soit environ 45 000 dollars canadien).

Malheureusement pour lui, le casino a refusé de lui remettre son prix, en arguant que monsieur Sinn, bien qu’il ait fini sa période d’auto-exclusion, n’a pas respecté la condition imposée par la boîte en 2004, celle de régler tous les différents relatifs à son auto-exclusion avant de pouvoir rejouer. Ce qui fait qu’au final, il n’était pas le bienvenu dans l’établissement. Mais ce n'est pas tout, non seulement il n’encaissait rien, mais en plus il ne s’était pas fait rembourser les quelques 20 000 dollars qu’il a misé pendant les parties...

La réaction des Sinn : il dépose plainte contre le casino

Comme toute personne se trouvant dans cette position, Sinn est persuadé être victime d'une injustice et compte régler le préjudice en amenant l'affaire devant l'autorité de régulation des jeux de la Nouvelle-Zélande. Pour lui, cette situation n'est pas très claire.

Effectivement, en supposant qu'il n'était réellement pas le bienvenu dans le casino, pourquoi les responsables ne l'ont-ils pas interpellé dès son arrivée ? Pourquoi avoir attendu qu’il ait gagné le gros lot pour réagir ? Par ailleurs s'agirait-il d'une défaillance au niveau de la sécurité du casino ?

L’affaire est actuellement entre les mains de la justice en Nouvelle-Zélande. Selon les dires, cela n'arrive pas seulement qu’en Nouvelle-Zélande, où certains établissements de jeux d’argent rencontrent des problèmes avec les joueurs interdits de casino.

Apparemment, les responsables de tous les casinos n'accordent pas (ou font semblant de ne pas accorder) trop d'attention à ces personnes et justifient leur geste en évoquant la libre circulation des personnes.

Le cas le plus récent qui en témoigne est celui de Mike Lee, joueur de poker qui s’est aussi auto-exclu en 2007, pour une durée de 3 ans. En janvier 2010, la British Columbia Lottery Corporation l’a empêché de toucher sa récompense, alors qu’il venait de gagner 42 500 dollars.

Les insolites en poker, plus forts ou plus ridicules, ne manquent pas :

Les cas insolites au poker ne sont pas rares et font toujours sensation...

Par exemple, Greg Sessler, un jeune homme de 22 ans, étudiant à l’Université de Californie-Davis a remporté le « Ladies Poker Championship » au WSOP 2009 qui s’est déroulé à l’hôtel Harvey’s Lake Tahoe / Casino. Il est donc le premier homme à remporter jusqu’à ce jour le titre de champion du monde de poker réservé aux dames.

On peut encore citer le cas de Mesbah Khaffaji au Bicycle Casino à Bell Gardens lors d’une partie de cash game. Ce joueur s’est emporté contre le croupier et lui a craché dessus. Malheureusement pour lui, non seulement il a été expulsé du casino, puis embarqué par la police, mais a également été contraint de payer une caution de 20.000 $. Bre, on peut dire que ce joueur a carrément tilté !

C’est vrai qu’on ne gagne pas toujours dans les jeux d’argent, mais tout de même perdre 20 millions de dollars en quelques jours seulement n’est pas chose commune dans le monde du jeu.

C’est ce qui est pourtant arrivé à un homme d’affaire qui a joué au Genting’s Resorts World Sentosa de Singapore. Espérons que cela ne va pas lui ôter le plaisir de jouer...

Un autre cas insolite au poker : Samuel Mcmaster Jr qui a été condamné à rembourser ses victimes en ne jouant qu'au poker !

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.