Fil d'actualités, informez-vous !
Accueil » Règles des jeux de casino » Baccarat : règles et stratégies de ce jeu

Baccarat : règles et stratégies de ce jeu

Baccarat : règles et stratégies de ce jeu

Le jeu du baccarat est un des jeux de casino qui rapporte beaucoup généralement aux casinos eux-mêmes.

Toutefois, des passionnés de ce jeu s’acharnent à défier les établissements de jeux en y passant des heures.

En voici les règles détaillées et quelques stratégies si toutefois il en existe…

Tout savoir sur le jeu du baccarat (baccara)

Tout savoir sur le jeu du baccarat (baccara).Le baccara (ou baccarat en anglais) est un jeu de cartes d’origine italienne importé en France sous Charles VIII par des chevaliers revenant des guerres d’Italie.

Très présent dans les casinos français en dur mais aussi en ligne, et jouissant d’une image forte parmi les joueurs, il s’avère un jeu extrêmement populaire.

Jouer au baccarat nécessite au moins deux jeux de 52 cartes. Les casinos mettent à la disposition des joueurs six ou huit jeux de cartes, une table spéciale et un sabot.

La valeur des cartes au baccarat est la suivante : chaque carte a comme valeur sa valeur faciale (l’As vaut 1 et le 9 vaut 9) à l’exception du 10 et des figures, qui valent 0.

Si la somme de deux cartes dépasse 9, on ôte 10 au résultat. Par exemple, si un joueur possède un 8 et un 6, il n’aura pas 14 mais 4.

Le jeu oppose la banque à d’autres joueurs, les « pontes ». La banque n’est pas tenue par un croupier mais par les joueurs à tour de rôle, qui ont par ailleurs le droit de refuser de jouer la banque.

On change de donneur lorsque la banque perd. Le croupier est présent pour contrôler la régularité du jeu voire accessoirement aider les joueurs qui le sollicitent.

Les pontes ont pour but de prendre la mise du banquier en obtenant une meilleure main, se rapprochant le plus de 9. Les mises des pontes et du banquier sont posées devant le croupier après que le banquier ait annoncé la somme qu’il désirait jouer.

Déroulement du jeu de baccarat

Les mises au baccarat se déroulent ainsi : après que le banquier ait annoncé sa mise, le joueur le plus à droite peut décider de couvrir tout ou partie de cette mise.

La partie non recouverte peut être couverte par le joueur suivant, et ainsi de suite jusqu’à ce que la mise du banquier ait été égalée.

Si un joueur décide de couvrir le pari du banquier, il dit « banco » et prime alors les autres joueurs. C’est le joueur qui dit « banco » ou celui qui a misé le plus qui joue contre la banque.

La banque distribue au joueur et à elle-même deux cartes, face cachée. Le ponte parle en premier et peut dire « non », auquel cas il déclare être servi et ne plus vouloir de cartes, ou « carte », s’il veut une carte supplémentaire, face découverte.

Ensuite, le banquier tire ou non une carte supplémentaire pour lui-même.

Les règles au baccara sont les suivantes :

Si à l’issue de la distribution, la banque ou le joueur totalise un « naturel », c’est-à-dire un 8 ou un 9, le jeu s’arrête immédiatement et on compare les deux mains. Celui qui a la plus haute main (qui obtient un total le plus proche de 9) gagne…

Une troisième carte est accordée à un des deux joueurs dans le cas suivant :

Si un joueur totalise un score de cinq ou moins, il doit recevoir une carte. Sinon, il s’arrête. Si le joueur s’arrête, alors la banque reçoit une nouvelle carte si la banque totalise cinq ou moins.

Si en revanche le joueur reprend une carte, le donneur doit décider s’il demande une carte ou non en fonction d’un tableau, fonction de la troisième carte du ponte.

La règle est alors la suivante si la troisième carte du joueur est un :

  • 0 (10 ou figure), 1, 2 ou 3 : le donneur doit tirer une carte si son score est inférieur à 5.
  • 4 ou 5 : le donneur doit tirer une carte si son score est inférieur à 6.
  • 6 ou 7 : le donneur doit tirer une carte si son score est inférieur à 7.
  • 8 : le donneur doit tirer une carte si son score est inférieur à 3.
  • 9 : le donneur doit tirer une carte si son score est inférieur à 4.

La partie s’arrête alors. Les joueurs ayant parié sur une victoire de la banque gagnent à 19 contre 20, ceux qui ont parié sur le joueur à 1 contre 1 et ceux qui ont parié sur l’égalité à 8 contre 1.

Des stratégies et la méthode de la martingale au jeu de baccarat ?

Souvent recherchée mais rarement trouvée, une bonne stratégie est souvent perçue comme un mythe dans le monde des joueurs. Nous ne sommes pas d’accord ! Par contre, nous sommes d’accord avec le fait qu’une stratégie en tant que système est souvent fausse et trompeuse.

Il existe, cependant, plusieurs stratégies de base au baccarat qui peuvent vous aider et augmenter vos chances de gagner au baccara.

La carte des scores est un des aspects prédominants des jeux de baccarat aux casinos. La carte des scores aide à comptabiliser les différentes mises de tous les joueurs autour de la table.

Cet outil aide les joueurs à établir une méthodologie pour miser et rester dans la spirale de la réussite. Les casinos ne dissuadent pas de telles attitudes car ils savent, qu’en fin de compte, cela n’aura pas d’influence sur le jeu.

De telles stratégies sont aussi inefficaces au baccarat qu’à la roulette. Chaque partie est indépendante et n’a aucun lien avec les parties précédentes ou suivantes.

Ceci n’est qu’un piège ou qu’un leurre dans lequel les joueurs du monde entier tombe un jour ou l’autre. C’est comme si vous lanciez une pièce de monnaie et qu’elle tombait neuf fois de suite sur face et que vous étiez persuadé que la dixième fois ce serait pile.

Mais ce raisonnement est absurde: la probabilité que la pièce tombe sur pile restera toujours 1 sur 2, que ce soit la dixième, la neuvième ou la énième fois.

Toute stratégie qui vous propose de baser votre jeu sur vos mains précédentes est tout à fait infructueuse et devrait être proscrite.

Alors, si vous voyez presque tous les joueurs autour de la table remplir et étudier leur petites cartes fournies par le casino, prenez le simplement comme du folklore amusant !

Ne soyez pas tentés de participer à ce petit jeu, ce n’est qu’une autre façon pour le casino de vous détourner des buts fondamentaux du jeu.

Sérieusement, vous pensez que les casinos de Las Vegas vous fourniraient des crayons et des cartes si cela vous aidait à gagner ?

Une autre idée reçue, qui reste un leurre, pour établir une stratégie au baccarat est le comptage des cartes. Le comptage des cartes est habituellement associé au blackjack et peut s’avérer une méthode assez efficace si elle est bien utilisée et dans le bon casino…

Cette méthode pourrait également s’avérer efficace au baccarat puisque ce jeu utilise un sabot identique.

Le seul problème, c’est que les cartes utilisées sont remises dans le sabot avant que trop de cartes soient distribuées.

En effet, dans le cas contraire, cela pourrait rendre une méthode de comptage de cartes efficace. De plus, contrairement au blackjack, le baccarat ne vous permet pas d’augmenter votre mise en cours de partie. Le blackjack, quant à lui, offre cette possibilité dans diverses situations.

En effet, vous pouvez augmenter votre mise en cours de jeu en fonction de votre comptage de cartes. Par contre, cette méthode au baccarat offre tellement peu d’opportunités d’avoir un avantage contre le casino, que tous ces efforts n’en valent pas la peine.

Ainsi, le baccarat peut être perçu comme le lancer d’une pièce de monnaie. A cause de la simplicité du jeu, beaucoup de personnes sont tentées d’utiliser la méthode de la martingale. Cette méthode (appelée aussi La Bouchère en France), est la plus simple et la plus populaire.

Pour l’utiliser, vous devez simplement doublez vos mises après chaque échec afin d’essayer de récupérer vos pertes. Si vous gagnez, vous finirez par gagner le montant de votre première mise. Ce système fonctionne parfaitement pour des jeux comme le baccarat et la roulette.

A cause de son efficacité, les casinos en ligne et en dur ont imposé un plafond pour les mises. Il existe donc des mises maximales (et minimales) pour empêcher les joueurs de mettre à profit ce système.

Si votre première mise est de 5 €uros sur le banquier et que vous perdez, vous doublez votre mise suivante à 10 €uros, ensuite à 20 €uros, etc… et que vous continuez à perdre, vous allez très vite atteindre la mise maximale autorisée.

Cette parade rend le système de la martingale inefficace. Si vous avez une seule chose à retenir, c’est que la méthode de la martingale n’est qu’un système qui exploite la faiblesse de la nature humaine qui nous porte à croire que si la pièce de monnaie est tombée sur pile neuf fois de suite, elle tombera face la 10ième fois.

Si le comptage des cartes, les pseudo spirales de la réussite, les cartes de scores et autres méthodes, s’avèrent inutiles pour établir une stratégie au baccarat, alors quelle stratégie adopter ?

Au regard des chiffres, il apparaît clairement qu’il est souvent plus préférable de miser sur le banquier. Cela veut-il dire que l’on doit toujours miser sur le banquier ?

D’un point de vue technique, nous pouvons penser que oui. Cependant, ce serait une manière de jouer très ennuyeuse. Les systèmes, les méthodes, le comptage de cartes, etc… sont alors tous utilisés pour rompre avec la monotonie.

Table de baccara dans un casino réel

Table de Baccara dans un casino réel.Pour apprendre le jeu de baccarat, il est important de connaître la disposition de la table quand vous misez.

La disposition de la table du baccarat est assez simple et facile à comprendre. Elle reflète la simplicité du jeu.

Seulement trois mises sont possibles : celle du banquier, du joueur, ou de l’égalité.

Sept chiffres sont disposés sur chaque côté de la table, comme vous pouvez le voir sur ce graphique (ils apparaissent en jaune).

Vous pouvez noter que les numéros sont disposés de un à quinze, mais pas le treize.

Comme dans beaucoup de jeux de hasard, le N° 13 qui porte malheur… est exclus du tapis. Le baccarat ne déroge pas cette règle.

Le tapis dispose de trois zones pour miser. Les mises sur les banquiers peuvent être placées sur une des lettres de la ligne ‘B-A-N-K-E-R-S‘.

Les mises sur les joueurs peuvent être placées sur une des lettres de la ligne ‘P-L-A-Y-E-R-S‘ juste en dessous.

Et sur la zone supérieure, vous placez les mises pour l’égalité (Tie) sur un des chiffres ‘1-2-3-4-5-6-7’.

Une table complète est composée de trois croupiers qui contrôlent le jeu comme ceux du craps.

Deux de ces croupiers (position 1 et 3 sur le graphique) gèrent les mises et distribuent les jetons, assis ou debout, pour chaque côté de la table.

L’annonceur (position 5 sur le graphique), debout en face des croupiers, annonce les mises et les différentes mains, et organise le jeu autour la table.

Le casino surveille attentivement les joueurs car ce sont eux qui distribuent les cartes au baccarat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !