Chypre: construire des casinos pour continuer d'attirer les joueurs russes

Et si la légalisation des casinos permettait à Chypre de relancer son économie ? Après tout, en France, il en existe près de 200 qui soutiennent les économies des villes !
Monsieur Vegas.
Casino 1 Club.
Stakes.
Jouez sur des casinos en français fiables, sérieux !
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
Wild Sultan.

Des casinos au secours de Chypre car rien ne va plus dans son économie

Et si la légalisation des casinos permettait à Chypre de relancer son économie ? Après tout, en France, il en existe près de 200 qui soutiennent les économies des villes ! On ne peut pas critiquer le gouvernement chypriote pour cette idée puisque l'Etat français lui-même est "Maître" en la matière...

Quelques jours seulement après la mise en faillite de deux banques chypriotes et la fuite des capitaux russes, le gouvernement chypriote recherche des solutions afin de relancer une économie des plus bancales. Et si les avantages qu’offraient les comptes des banques chypriotes ont disparu, Chypre pourrait miser sur des casinos en dur pour tenter de continuer d’attirer des capitaux étrangers.

Elu président en Février dernier, Nikos Anastasiades sait que la relance de l’économie chypriote est un vrai défi. Aussi, alors que le dirigeant tente de négocier l’aide de 10 milliards promise à l’île par les instances européennes et mondiales, il essaie également de trouver des solutions permettant à son Etat d’obtenir de nouvelles recettes.

Car, la chute du système bancaire nationale s’est accompagnée d’une fuite des capitaux étrangers, notamment russes pour 40%, initialement placés à Chypre pour profiter d’une fiscalité des plus avantageuses.

Légaliser les casinos à Chypre, une idée pas si farfelue de Mr. Anastasiades

Mais Mr. Anastasiades a peut-être trouvé une piste pour renflouer les caisses de l’île d’Aphrodite. En effet, ce dernier envisage de légaliser les casinos, car contrairement à ce que pensent peut-être ceux qui qualifient parfois l’économie chypriote d’ « économie-casino », ces derniers sont à l’heure actuelle totalement prohibés dans le Sud de l’Ile (même si quelques établissements illégaux existent).

Par contre, dans le Nord de Chypre, qui est sous contrôle de l’armée turque depuis 1974, les casinos pullulent attirant les joueurs étrangers et même les joueurs du Sud de l’île souhaitant jouer au poker ou au blackjack.

Aussi, face à ce constat, le gouvernement chypriote pourrait bien lever une interdiction initialement mise en place pour satisfaire les chrétiens orthodoxes qui voyaient dans les jeux d’argent un sacrilège. En effet, les temps ont changé et aujourd’hui, l’Etat chypriote ne peut plus refuser des recettes d’argent au nom de la religion.

Ainsi, dans les prochains mois, des casinos pourraient venir s’implanter à Chypre et tenter de profiter d’un marché au potentiel intéressant. Eh oui, avec près de 2,5 millions de touristes en 2012 (essentiellement des clients aisés britanniques, russes ou encore venant du Moyen Orient), l’île de la Méditerranée séduit toujours et ces visiteurs seraient du vrai pain béni pour les casinotiers qui tenteront le pari chypriote.

Car Mr. Anastasiades en est convaincu : les casinos attireront des touristes, l’afflux de touristes donnera envie à de nouveaux établissements de jeux de s’installer et ainsi de suite. Au final, l’état chypriote aura tout gagné puisque le tourisme contribue pleinement à l’économie nationale alors que les revenus fiscaux issus des jeux d’argent rempliront également les caisses. Chypre ferait donc coup double…

Pas si sûr que l'Union Européenne accepte des casinos à Chypre

Néanmoins, la levée de l’interdiction donc la légalisation des casinos sur le sol chypriote devrait dépendre de l’Union Européenne car cette dernière est en droit de refuser cette mesure qui fait partie d’un ensemble de 12 idées qu’a soumis le dirigeant chypriote. Et, à la vue du manque de transparence dont a toujours fait preuve l’île méditerranéenne, avouons que l’UE pourrait se montrer bien pointilleuse sur cette initiative.

Ceci est d’autant plus vrai que les économistes européens sont unanimes pour dire que l’autorisation des établissements de jeux ne rapporterait guère plus que 0,3% à 0,6% du PIB.

Autant dire donc que d’autres mesures devraient être privilégiées pour relancer une économie en berne. Miser sur les ressources gazières très importantes de Chypre ou établir une politique fiscale plus dure (peu probable vu que l’Etat ne voudra pas remettre en cause son statut de zone propice à l’offshore) seraient ainsi de bien meilleures solutions.

Reste donc à voir comment le gouvernement chypriote voudra prioriser ces mesures mais parions que les casinos ré-ouvriront bientôt à Chypre quitte à contourner quelque peu les directives qu’aura fixé l’Union Européenne.

Après tout, on ne peut pas interdire à un pays ce que l'on pratique nous-mêmes en France depuis belle lurette. N'est-ce pas logique ? Or, là où le bât blesse, c'est que les capitaux ne seront plus blanchis dans les banques chypriotes, mais dans les casinos...

Les millionnaires russes continueront donc de s'en donner à coeur joie ! En fait, toute cette affaire n'est qu'un tour de passe-passe puisque Chypre désire préserver sa fiscalité, disons légère, comme l'Irlande et le Luxembourg.

Attention: Fuyez ces casinos arnaques.
Bonus sans depot Casino
Un nouveau guide de jeux qui répertorie tous les bonus gratuits des casinos en ligne en Français. Nous vous conseillons ce nouveau site où vous trouverez des critiques pertinentes sur les sites de jeux de hasard actuels.
Cresus.
DublinBet.
ParkLane.
Casino Paris.
Osiris.
Vegas.