La FDJ se porte bien avec ses 12 milliards de chiffre d'affaires... et l'Etat aussi !

2012, la meilleure année pour la Française des jeux, et par ricochet bien sûr, pour l'Etat Français.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

Excellent cru pour la FDJ en 2012. L'Etat reste donc le 1er Croupier de France...

Avant tout, sachez que nous ne sommes pas du tout pour un Etat qui vit de la misère de ses citoyens grâce aux jeux, mais force est de constater que c'est le cas en France.

Des casinos en dur à gogo (presque 200 unités), des demandes d'implantation à tout-va qui engendrent des concurrences absurdes entre les casinotiers, des Maires qui se battent pour un casino dans leur ville, du spam télévisé de la FDJ et du PMU sur nos écrans plats, une loi sur les jeux en ligne qui freine assurément la concurrence et arrange de ce fait l'Etat, l'addiction aux jeux légalement autorisée pour seulement l'Etat... Bref, voilà notre avis condensé sur le paysage des jeux en France.

Mais force est de constater également que la FDJ se porte à merveille. Record battu de 6% par rapport à 2011 pour la FDJ avec ses 12 milliards d'€uros de recettes... alors que les casinos en dur plongent depuis 2008, année de l'amorce de la crise économique et financière. Selon la FDJ, moins de joueurs que 2011, mais les joueurs de 2012 ont misé beaucoup plus.

A l’heure où les casinotiers français accusent le coup à cause d’un Produit Brut des Jeux qui ne cesse de reculer, la Française des Jeux ne s’est-elle jamais aussi bien portée et vient de clore un exercice 2012 qui devrait donner envie à plus d’un opérateur. Mais, si la FDJ se frotte les mains, c’est également l’Etat qui sort grand gagnant de cette année en empochant un pactole de plus de 3 milliards d’€uros.

Alors que le Conseil Constitutionnel a coupé sec dans les mesures budgétaires 2013 prises par le gouvernement et a donc réduit considérablement les recettes attendues par l’Etat Français, François Hollande et son gouvernement ont dû apprécier la bonne année de la Française des Jeux.

Eh oui, ce sont 3 milliards d’€uros sonnant et trébuchant qui se sont inscrits sur les comptes de l’Etat. A ce rythme-là, on pourrait même imaginer que l’Etat Français se soucie peu de la politique de lutte contre l’addiction...

La Française des Jeux a, cette année, rendu millionnaire 69 Français, multimillionnaire 1 Français et multimilliardaire l’Etat Français qui lui, n’a même pas eu à gratter le moindre ticket ou à parier sur le résultat d'un match !

Mais bon, ce n’est pas une nouveauté que les prélèvements sur les mises et un impôt sur les sociétés existent. Il n’en reste pas moins que 2012 aura été une fabuleuse année pour la FDJ puisque celle-ci a vu son chiffre d’affaires augmenter, ce qui explique également que l’Etat a davantage gagné cette année (118 millions d'€uros de plus).

Mais alors, les Français seraient-ils plus joueur en temps de crise ?

En réalité, les raisons de cette augmentation semblent essentiellement tenir au calendrier si on en croit des études menées à ce sujet.

Encore faut-il y croire... En effet, une étude indépendante aurait été plus réaliste et impartiale que celle de la FDJ. A savoir aussi que cette moissonneuse batteuse d'€uros qu'est la FDJ ne communique jamais de chiffres sur l'addiction qu'elle engendre. Voir le cas d'un jeune qui s'est suicidé dernièrement.

Selon la FDJ, avec trois vendredi 13 en 2012 mais également la date fatidique du 12/12/12, les joueurs se sont précipités dans les presses et bureaux de tabacs pour tenter de remporter le jackpot car chez beaucoup encore, l’espoir de devenir millionnaire est bien présent. C’est d’ailleurs bien cet espoir qui permet à la FDJ de traverser les crises sans aucun risque.

Ces exceptionnels résultats en 2012 font néanmoins quelques vagues en particulier chez les casinotiers qui souffrent eux de la crise et qui accusent l’Etat de protéger les intérêts de la FDJ en freinant l’adoption de textes permettant aux casinos de proposer de nouveaux jeux qui pourrait être en concurrence plus frontale avec l’offre de la Française des Jeux.

En tout cas, une chose est sûre, la FDJ va bien car ne sont pas nombreuses les entreprises de moins de 1000 salariés qui parviennent à afficher une telle réussite financière.

Gageons que l’Etat Français apprécie les recettes tirées de la FDJ et qu’il souhaite que les espoirs de gagner le million des « joueurs contribuables » ne diminuent pas.

Car avouons-le, si les joueurs ont le plaisir de gratter mais pas la certitude de gagner, l’Etat est lui systématiquement gagnant et ça n’a pas franchement l’air de lui déplaire !

Surtout en période de crise et de recherches de nouveaux fonds... Remarquez, en dégraissant un peu sur les emplois fictifs des régions, l'Etat serait encore plus gagnant...

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.