EuroVegas pour Madrid, mais Barcelona World arrive !

C'est vendredi en fin de journée que le milliardaire américain, Sheldon Adelson, propriétaire de Las Vegas Sands, a confirmé que l'EuroVegas sera implanté dans la région de Madrid, à Alcorcon, dans la banlieue de Madrid. Mais la ville de Barcelone gérée par Arturo Mas, certainement vexé, veut aussi lancer son complexe d'hôtels-casinos, d'où la prévision du Barcelona World.
Monsieur Vegas.
Casino 1 Club.
Stakes.
Jouez sur des casinos en français fiables, sérieux !
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
Wild Sultan.

Barcelone a perdu pour l'EuroVegas mais n'a pas dit son dernier mot...

Alors que depuis de longs mois, Sheldon Adelson, actionnaire majoritaire de Las Vegas Sands, hésitait quant à l’emplacement idéal (Barcelone ou Madrid) d’Eurovegas, un complexe grandissime composé de six casinos et une douzaine d’hôtels de luxe, c’est finalement la capitale espagnole qui a été retenue. Néanmoins, en Catalogne, un autre projet de grande envergure semble se dessiner...

Même si depuis plusieurs jours, tout laissait penser que Madrid serait le futur élu pour accueillir le projet démentiel qu’est Eurovegas, tout le monde attendait avec impatience que Sheldon Adelson se prononce officiellement à ce sujet.

Et c’est vendredi en fin de journée que le milliardaire américain, propriétaire de Las Vegas Sands, a confirmé les rumeurs persistantes. C’est donc bel et bien à Madrid qu’Eurovegas sortira de terre. Interrogé sur les raisons de ce choix, Adelson a avoué que ce qui avait largement fait peser la balance en faveur de Madrid est le véritable soutien et la réelle adhésion au projet des dirigeants politiques locaux.

En effet, selon lui, les madrilènes paraissaient davantage motivés à mener le projet que les Catalans, du moins dans son intégralité puisque rappelons-le, EuroVegas devrait se fonder étape par étape et compter à la livraison finale du projet pas moins de six casinos, douze établissements hôteliers, neuf théâtres et même trois terrains de golf.

Pourtant, le milliardaire américain n’était pas insensible à la situation géographique de la capitale de la Catalogne et était persuadé de son potentiel « clientèle » du fait du grand nombre de touristes se rendant tout au long de l’année à Barcelone.

Ces arguments n’auront donc pas suffit et c’est à Madrid (plus précisément à Alcorcon dans la banlieue madrilène) que se construira ce mini-Las Vegas européen.

Néanmoins, comme le souligne clairement le communiqué diffusé par Las Vegas Sands en fin de semaine passée, l’avancée du projet, qui n’en est à ce jour qu’à la phase initiale, sera étroitement liée à l’évolution de la situation économique en Espagne et plus généralement en Europe.

Barcelone réplique au projet de Madrid par le complexe d'hôtels-casinos, le Barcelona World

Côté catalan, l’attribution du projet Eurovegas à Madrid n’a semble-t-il pas abattu les politiques locaux. Arturo Mas, le Président de la Région de Catalogne, déclarait ainsi quelques minutes après la prise de connaissance du communiqué d’Adelson que ce choix n’était pas « la fin du monde » pour la région.

D’ailleurs, il semblerait que la Catalogne est déjà bien planchée sur un autre projet intitulé Barcelona World qui s’articulerait autour de six parcs de loisirs thématiques.

En effet, le concept de ces six parcs serait de faire découvrir aux visiteurs six ambiances et environnements totalement différents : la Russie, les Etats-Unis, la Chine, le Brésil, l’Inde et l’Europe.

Implanté non loin du célèbre parc d’attractions de Port Aventura qui accueille déjà à lui seul 4 millions de visiteurs par an, ce projet a pour ambition d’attirer d’ici 10 ans jusqu’à 10 millions de visiteurs par an.

Il faut dire que rien ne serait laissé au hasard puisque ces derniers pourraient trouver, outre les parcs de loisirs, des centres commerciaux, des hôtels-casinos ou encore des salles de spectacles faisant de ce projet « l’un des plus importants investissements mondial dans le secteur du tourisme familial et des meetings » comme l’a annoncé la Generalitat.

Lancé à l’initiative de la Caixa (Caisse d’Epargne catalane) et du milliardaire Enrique Banuelos, Barcelona World devrait coûter 4,77 milliards d’euros et conduirait à la création de 20 000 emplois. Autant dire que ce projet pourrait revêtir une importance capitale pour une région qui, à l’image de l’Espagne dans sa globalité, est fortement frappée par le chômage et la crise économique.

Mais encore plus étonnant ! Effectivement, malgré la dette de la région catalane qui se monte à plus de 13 milliards d'€uros, la région a annoncé plus de 300 projets touristiques d'ici 5 ans. Il faut souligner que Barcelone est la deuxième ville la plus visitée au monde après Paris.

Bien placée géographiquement, la catalogne et toutes ses villes en bord de plage misent tout sur le tourisme. Donc, d'autres projets vont sortir de terre certainement courant 2013.

On peut même avancer que l'Espagne dans sa totalité se doit d'investir massivement dans ce secteur car elle en a les atouts ! A noter que pour les vacances de 2012, une hausse de 6,8% de la fréquentation de touristes a été constatée sur l'ensemble du pays.

Attention: Fuyez ces casinos arnaques.
Bonus sans depot Casino
Un nouveau guide de jeux qui répertorie tous les bonus gratuits des casinos en ligne en Français. Nous vous conseillons ce nouveau site où vous trouverez des critiques pertinentes sur les sites de jeux de hasard actuels.
Cresus.
Happy Hugo.
Casino N°1.
Casino Paris.
Osiris.
Vegas.