PokerStars s'offre Full Tilt et remboursera tous les joueurs dont les français

L’officialisation de cet accord est tel que les actifs de Full Tilt Poker seront transférés au gouvernement américain qui à son tour les transfèrera à Pokerstars.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

La stratégie de PokerStars pour s'accaparer le marché américain du poker aux USA ?

Il y a un peu moins d’un an, la salle de poker en ligne Full Tilt Poker fermait ses portes du fait du système de fraude pyramidale mis en place par ses dirigeants.

Depuis, lors de nombreuses négociations entre PokerStars, Full Tilt Poker mais également le Ministère de la Justice américain ont eu lieu et celles-ci ont abouti en fin de semaine au rachat de Full Tilt Poker par Pokerstars. Retour donc sur un accord qui a mis du temps à se concrétiser…

Après près d’un an de tractations, Pokerstars et le Ministère de la Justice américain ont finalement trouvé un accord pour que la salle de poker en ligne rachète Full Tilt Poker.

L’officialisation de cet accord est tel que les actifs de Full Tilt Poker seront transférés au gouvernement américain qui à son tour les transfèrera à Pokerstars moyennant le paiement de la coquette somme de 547 millions de dollars durant les 3 prochaines années.

En parallèle, toutes les amendes pour blanchiment d’argent à l’encontre de Full Tilt Poker sont abandonnées. Concrètement, cet accord tripartite devrait arranger tout le monde et mettre ainsi fin à « l’affaire Full Tilt Poker ».

Mais ce rachat est également une bonne nouvelle pour tous les joueurs qui avaient de l’argent bloqué sur leur compte Full Tilt Poker puisque tous seront remboursés. En effet, les joueurs américains pourront récupérer les quelque 150 millions de dollars qui leur appartiennent auprès du Ministère de la Justice américain.

Les autres joueurs (notamment les français) de la célèbre salle de poker en ligne seront quant à eux directement remboursés par Pokerstars qui s’est engagé à reverser les 184 millions de dollars dus aux joueurs non-américains.

Si PokerStars a consenti ses importants efforts, c’est bien entendu que la célèbre salle de poker en ligne qu’est Full Tilt Poker présente un fort potentiel.

Aussi, la possibilité de ré-ouvrir cette salle (sous le nom de Full Tilt Poker ou non) sous 90 jours à compter de la signature officielle de l’accord, est une fabuleuse opportunité pour PokerStars de se renforcer et de proposer du poker online sur le sol américain dès lors que les Etats américains auront autorisé celui-ci.

En effet, les joueurs européens, s’ils pourront récupérer leur argent, ne devraient pas pouvoir rejouer sur Full Tilt Poker étant donné que PokerStars n’envisage pas à ce jour de demander des autorisations auprès des autorités compétentes afin de réintégrer les marchés européens de jeux en ligne, en l'occurrence la France.

Autant dire que dans les prochaines semaines, PokerStars va orienter son travail vers le remboursement des joueurs puis vers la relance de la salle Full Tilt Poker aux Etats-Unis.

Aussi, il sera important de redonner confiance aux joueurs et de redorer le blason d’une salle dont l’image a été largement ternie (un changement de nom est d’ailleurs envisageable afin de pallier au problème d’image).

Pour cela, les dirigeants de PokerStars devront redynamiser la salle et attirer les joueurs avec des offres de première qualité. Si le logiciel de Full Tilt a déjà fait ses preuves par le passé, des bonus gratuits de poker devront également être au rendez-vous mais gageons que PokerStars connaît suffisamment le secteur du pour y avoir pensé.

D’ailleurs, selon nos informations, les dirigeants de cette dernière seraient déjà en train de plancher sur une technique permettant aux anciens détenteurs de compte Full Tilt Poker d’ouvrir en toute simplicité un compte auprès de la nouvelle salle, et ceci tout en conservant les points de fidélité précédemment acquis.

Nul doute donc qu’avec ce rachat, PokerStars sait parfaitement à quoi il veut en venir et au final, disons que le Groupe Tapie qui désirait acheter Full Tilt, n'était qu'un buzz.

Mise à jour 2014: PokerStars a été racheté par le Groupe Amaya Gaming.

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.