Des bonus limités à 500 €uros pour les sites de poker ainsi que le parrainage de joueurs

C’est une nouvelle qui devrait faire grand bruit dans le secteur du poker en ligne que cette limitation des bonus offerts aux joueurs.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

Les bonus gratuits au poker seront désormais limités

C’est une nouvelle qui devrait faire grand bruit dans le secteur du poker en ligne que cette limitation des bonus offerts aux joueurs. En effet, dans un secteur très concurrentiel, les opérateurs de poker en ligne avaient choisi de mener des politiques marketing agressives afin d’attirer les joueurs chez eux.

Pour cela, ils rivalisaient d’ingéniosité et de créativité pour proposer des bonus gratuits de poker toujours plus attractifs.

Mais cette surenchère de bonus n’existera bientôt plus et les opérateurs de poker en ligne devront chercher de nouveaux moyens pour se différencier de la concurrence et proposer ainsi la meilleure salle en ligne de poker.

En effet, l’ARJEL a décidé, en considérant le fait que des conditions commerciales très avantageuses peuvent inciter des personnes vulnérables à jouer et à avoir un comportement addictif face au jeu (ouverture des comptes chez différents opérateurs uniquement pour toucher le bonus en particulier), de limiter les bonus proposés par les opérateurs de poker en ligne à 100% du montant déposé par le joueur dans la limite de 500€.

Ce que l'on peut constater, c'est que dans les casinos terrestres, pour limiter l'addiction, mise à part des "prospectus" de mise en garde, cette nouvelle mesure de l'ARJEL destinée aux sites de poker en ligne n'a pas lieu d'exister !

Et si on limitait aussi les lois contradictoires ?

Au contraire, dans un casino en dur, plus votre portefeuille est "dodu", plus vous avez le sourire narquois du directeur du casino. Un peu gonflé cette mesure de limiter les bonus, car contradictoire. Bref, mieux vaut penser qu'une fois de plus, la loi française sur les jeux en ligne est loufoque en bien des points. Ce n'est que notre avis évidemment.

Donc, applicable dès janvier 2012, ceci devrait mettre un frein aux propositions toujours plus alléchantes mises en place par les opérateurs pour séduire les joueurs.

Mais le risque est grand que les opérateurs français, déjà peu compétitifs au niveau international, n’attirent plus les nouveaux joueurs français qui privilégieront de jouer dans une salle en ligne étrangère leur offrant 1000€ plutôt que 500€. (Mise à jour : c'est déjà un fait avéré, plus de 47% des joueurs de poker jouent sur des sites non agréés).

C’est pour cela qu’une réponse des opérateurs de poker en ligne à cette décision est à attendre dans les jours qui viennent car on les imagine mal rester silencieux à cette annonce qui leur est fortement défavorable et qui s'ajoute surtout à leur fardeau fiscal bien français.

De surcroît, en parallèle, l’ARJEL a également annoncé la limitation des offres de parrainage. En effet, quel site de poker en ligne ne présente pas aujourd’hui d’onglet « Parrainez vos amis » ? Ce marketing direct permet ainsi aux opérateurs de faire grossir leur clientèle car, qui n’a pas envie de jouer contre son ami autour d’une table virtuelle ?

Mais là encore, l’ARJEL a considéré que les offres de parrainages pouvaient inciter des joueurs vulnérables à jouer de manière excessive et avec de nombreux comptes.

Aussi, à compter de Janvier 2012, chaque joueur n’aura la possibilité d’effectuer que 5 offres de parrainage par mois ce qui peut constituer un réel manque à gagner pour les opérateurs.

Avec ces deux décisions, l’ARJEL réduit donc davantage encore l’attractivité des opérateurs français de poker en ligne, acteurs déjà très fragilisés par la tendance plutôt baissière connue par l’activité du secteur ces dernières semaines.

Et pour information, sachez que depuis le début de l’année à Août 2011, les opérateurs de poker ont versé près de 45 millions de bonus aux joueurs. Mais ce beau paradis des bonus se modifiera en enfer dès Janvier 2012 pour les opérateurs à qui l'on retire un argument marketing redoutable pour un prétexte addictif.

A quand les mises limitées au jeu de l'Amigo qui crée sans nul doute de l'addiction, aux jeux de grattage dont la FDJ en invente 1 nouveau tous les 2 ou trois mois, aux loteries et autres jeux à boules pour les rêveurs ?

Vous conviendrez que l'acharnement de l'Etat face aux opérateurs de jeux en ligne est vraiment injuste mais pour une seule et unique raison : garder son pactole issu de la FDJ, qui par ailleurs elle, n'a pas de problèmes pour lancer de nouveaux jeux et engendrer de l'addiction, mais légale...

Bref, de la contradiction à tous les étages et l'emploi de l'argument "addiction" pour limiter les bonus au poker n'est qu'un faux prétexte ! Si l'Arjel désire vraiment limiter l'addiction, qu'elle supprime les publicités de jeux d'argent, FDJ et PMU compris, sur les chaines télévisées ! L'Italie est sur cette voie...

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.