Les différents types de tournois des WSOP 2010

Les World Series Of Poker 2010 ont officiellement mis à la disposition des joueurs, plus de 57 tournois lors de sa dernière édition.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

Le bilan des différentes variantes proposées aux WSOP 2010

Les World Series Of Poker (WSOP) 2010 ont officiellement mis à la disposition des joueurs, amateurs ou professionnels, 57 évènements permettant à toutes les bourses d’y participer. L’organisateur a proposé à tous les joueurs une structure profonde.

Le tapis de départ offert correspond au triple du droit d’entrée pour chaque tournoi : 3.000 jetons pour une inscription à un tournoi de 1,000$ de buy-in, 30.000 jetons pour un buy-in de 10,000$, 150.000 jetons pour le buy-in de 50,000$, etc.

Le tournoi des employés de casino :

Comme à chaque édition, le premier tournoi qui ouvre officiellement les WSOP est dédié spécialement pour les employés de casino. Pour un tournoi No-Limit Hold’em au buy-in de 500$, 721 salariés de casino se sont inscrits pendant ces WSOP 2010. Ce nombre d’inscription a permis d’atteindre un prize pool de 324,450$ pour 72 places payées.

The Player’s Championship :

Afin de remplacer le tournoi HORSE à 50,000$ des précédentes éditions des WSOP, l’organisateur a introduit pour l’année 2010 le tournoi nommé « The Player’s Championship » au buy-in de 50,000$.

Ce prestigieux tournoi a la particularité de regrouper huit variantes de poker : Limit Hold’em, Omaha High/Low Split – 8 or Better, Seven Card Razz, Seven Card Stud, Seven Card Stud High/Low Split – 8 or Better, No-Limit Hold’em, Pot-Limit Omaha et 2-7 Triple Draw Lowball. La table finale est jouée uniquement en No-Limit Hold’em.

Avec 116 joueurs inscrits, le prize pool a atteint 5,568,000$ pour 16 places payées. Comme les précédents champions du 50,000$ H.O.R.S.E, le vainqueur de ce grand tournoi, Mickael Mizrachi, a eu l’honneur de recevoir le trophée de Chip Reese Memorial, en plus du bracelet tant convoité aux WSOP et un gain non négligeable de 1,559,046$.

Les tournois Seniors et Ladies :

Dédié spécialement aux joueurs de plus de 50 ans, le tournoi Seniors No-Limit Hold’em au buy-in de 1,000$ a affiché son record de participation avec 3.142 joueurs inscrits. Le prize pool de 2,827,800$ a été distribué aux 323 premiers joueurs.

Le tournoi No-Limit Hold’em réservé aux joueuses de poker avait pour buy-in 1,000$. Sur 1.054 participantes, c’était une française Vanessa Hellebuyck qui a gagné l’épreuve et a empoché 192,132$. Son bracelet est le seul remporté par les français pendant les WSOP 2010.

Les tournois Mixed Hold’em et Mixed Event :

Avec un buy-in 2,500$, le tournoi Mixed Hold’em, joué alternativement en No-Limit et en Limit Hold’em, a attiré 507 joueurs. Seulement 54 participants ont eu la chance d’être payés avec un prize pool de 1,166,100$.

Quant au tournoi Mixed Event au buy-in 2,500$, il comprend huit variantes de poker, les mêmes variantes jouées au tournoi The Player’s Championship. 453 joueurs expérimentés ont participé à cet évènement et ont généré un prize pool de 1,041,900$ pour payer les 48 premiers joueurs.

Les tournois No-Limit Hold’em :

Le tout nouveau tournoi No-Limit Hold’em au buy-in 1,000$ a attiré beaucoup de joueurs en 2009. Ainsi, l’organisateur a décidé de le reconduire pour les WSOP 2010. Il en a organisé six, soit un tournoi par week-end.

Sept tournois No-Limit Hold’em au buy-in 1,500$ s’ajoutaient également à ces offres durant les WSOP 2010. A part ces tournois à faible droit d’entrée, les WSOP 2010 avait aussi un No-Limit Hold’em au buy-in 5,000$, attirant 792 joueurs, et un autre tournoi qui, au buy-in 2,500$, a pu enregistrer 1.942 inscriptions pour un prize pool de 4,466,666$.

Aussi, pour un buy-in 3,000$, le Triple Chance No-Limit Hold’em est une épreuve qui permet aux joueurs de se « recaver » s’ils le souhaitent ou s’ils sautent. Sur 965 joueurs présents à ce tournoi, 90 ont été payés avec un prize pool de 2,663,400$.

Concernant le championnat de Head’s Up en No-Limit Hold’em, 256 joueurs se sont confrontés dans le tournoi après avoir payé le buy-in 10,000$. Un originaire du Bangladesh est sorti vainqueur des différents duels de ce tournoi, et a gagné les 625,674$ de gain.

Les tournois No-Limit Hold’em Shootout :

La particularité de cette variante est l’obligation pour les joueurs de remporter successivement trois parties jouées comme en Sit’n Go. 1397 joueurs ont été attirés par le buy-in de 1,500$ mais seulement 140 joueurs ont été payés avec 1,885,950$ de prix total.

Et sur les 358 joueurs qui ont payé un buy-in 5,000$, l’américain Joshua Tieman s’est distingué en se plaçant premier sur les 36 joueurs payés, gagnant ainsi 441,692$ sur un prize pool de 1,682,600$.

Les tournois Short Handed :

Pour les tables de 6 joueurs, les tournois organisés dans ces WSOP 2010 concernent deux variantes : Limit Hold’em et No-Limit Hold’em. Pour le Limit Hold’em, 384 joueurs ont payé un buy-in de 2,500$. Le vainqueur a empoché 234,065$ sur les 883,200$ de prize pool.

Par contre, la variante No-Limit Hold’em Short Handed a été programmée pour différents buy-in : 1,500$, 2,500$, 5,000$ et 25,000$. Le tournoi No-Limit Hold’em Six Handed au buy-in 25,000$ a été introduit dans les WSOP 2010 pour remplacer le 40,000$ No-Limit Hold’em, un tournoi organisé uniquement pour le 40ème anniversaire des WSOP en 2009.

Ainsi, 191 joueurs se sont intéressés pour ce No-Limit Hold’em Six Handed Championship dans le but de décrocher le prestige de champion et le premier prix de 1,315,518$.

Pour un buy-in de 1,500$, 1.663 participants ont contribué pour le prize pool de 2,245,050$. Et suite aux 1.245 inscriptions au buy-in 2,500$ de cette variante, l’organisateur a enregistré un prize pool de 2,863,500$ pour 126 joueurs. Par contre, avec un buy-in de 5,000$, Jeffrey Papola a remporté le tournoi en laissant derrière lui les 567 autres joueurs inscrits.

Les tournois Pot-Limit Hold’em et Limit Hold’em :

Durant les WSOP 2010, il y avait deux tournois de Pot-Limit Hold’em : celui au buy-in 1,500$ et le championnat du monde au buy-in 10,000$. L’anglais James Dempsey a remporté le tournoi sur 650 joueurs qui ont payé 1,500$ comme droit d’entrée.

Ce joueur a encaissé 197,470$ sur les 877,500$ de prize pool. Quant au Pot-Limit Hold’em Championship, 268 joueurs ont payé le buy-in 10,000$, contribuant ainsi à un prize pool de 2,519,200$.

Pour un tournoi Limit Hold’em, les joueurs des WSOP 2010 avaient le choix entre trois buy-in : 1,500$, 2,000$ et 10,000$. L’organisateur a ainsi recensé 625 inscriptions au buy-in 1,500$, 476 joueurs inscrits au buy-in 2,000$ et 171 participants au 10,000$ Limit Hold’em Championship.

C’était Matt Keikoan qui a obtenu le titre de champion du monde au Limit Hold’em et a empoché le premier prix de 425,969$ sur un prize pool de 1,607,400$.

Cependant, il y avait également un tournoi Limit Hold’em Shootout au buy-in 1,500$ qui a attiré 548 joueurs. C’était Brendan Tylor qui a encaissé la plus grosse somme : 184,950$ sur un prize pool de 739,800$.

Les tournois en Omaha :

Variante plutôt appréciée des américains, le Omaha High/Low Split – 8 or Better au buy-in 1,500$ a attiré 818 joueurs aux WSOP 2010. Les 81 premiers joueurs ont été payés avec une cagnotte de 1,104,300$.

Cette variante avait aussi un championnat au buy-in 10,000$. Suite aux 212 inscriptions à ce championship, le prize pool de 1,992,800$ a permis d’offrir au vainqueur le gain de 488,241$.

Pour la variante Pot-Limit Omaha High/Low Split – 8 or Better, le tournoi au buy-in 1,500$ a commencé par 847 entrants pour ne finir qu’avec 81 joueurs payés d’un prize pool de 1,143,450$. Mais sur 284 joueurs qui ont payé un buy-in 5,000$, seulement quelques joueurs se sont partagés le prize pool de 1,334,800$.

Quant à la variante Pot-Limit Omaha, l’organisateur a programmé un championnat au buy-in 10,000$ et trois tournois au buy-in moins élevés : 1,500$, 2,500$ et 5,000$. Pour le Pot-Limit Omaha Championship, 346 joueurs ont payé le droit 10,000$, mais le premier prix de 780,599$ a été attribué à Daniel Alaei.

Pour les tournois moins élevés, 885 joueurs ont payé le buy-in 1,500$, 596 joueurs ont choisi de jouer au buy-in 2,500$, et 460 joueurs ont décidé de participer au buy-in 5,000$.

Le tournoi Pot-Limit Hold’em/Omaha :

En payant le droit d’entrée de 2,500$, 482 joueurs se sont inscrits à ce tournoi incluant deux variantes : Pot-Limit Hold’em et Pot-Limit Omaha. C’était un américain, Jose-Luis Velador, qui en est sorti vainqueur et a empoché 260,552$ de gain sur un prize pool de 1,108,600$.

Les tournois 2-7 Draw Lowball :

Pour un buy-in 1,500$, 250 joueurs se sont intéressés au tournoi No-Limit 2-7 Single Draw Lowball. Quant au tournoi à 10,000$ de buy-in, il a attiré 101 entrants. 14 places ont été payées sur un prize pool de 949,400$ dans ce No-Limit 2-7 Draw Lowball Championship, dont un premier prix de 294,321$.

Etant une variante presque inconnue dans le monde du poker, le Limit 2-7 Triple Draw Lowball a attiré 291 participants pour un buy-in 2,500$. Celui qui a remporté ce tournoi était un hongrois, Peter Gelencser. Il a obtenu 180,730$ sur un prize pool de 669,300$.

Les tournois Seven Card Stud :

Un prize pool de 550,800$ a été atteint après 408 inscriptions au tournoi Seven Card Stud au buy-in 1,500$. Parmi les 40 joueurs payés, Richard Ashby a gagné le premier prix de 140,467$. Par contre, le Seven Card Stud Championship au buy-in 10,000$ a attiré 150 joueurs. Le prize pool de 1,410,000$ a pu payer seulement 16 joueurs.

Pour le Seven Card Stud High/Low Split – 8 or Better, 644 joueurs sont attirés par le buy-in 1,500$ contre 170 joueurs pour le buy-in 10,000$. En effet, le 10,000$ Seven Card Stud High/Low Split – 8 or Better Championship a pu payer 16 de ses participants avec un prize pool de 1,598,000$.

Le tournoi Seven Card Razz :

Attirant 365 joueurs, le tournoi Seven Card Razz au buy-in 2,500$ a permis de payer 40 participants avec un prize pool de 839,500$.

Les tournois H.O.R.S.E :

Regroupant 5 variantes de poker (Limit Hold’em, Omaha High/Low Split – 8 or Better, Seven Card Razz, Seven Card Stud, Seven Card Stud High/Low Split – 8 or Better), les tournois H.O.R.S.E étaient au buy-in 1,500$, 3,000$ et 10,000$.

Suite à 828 inscriptions au buy-in 1,500$, un prize pool de 1,117,800$ a été distribué aux 80 premiers joueurs. Par contre, les 478 joueurs inscrits au buy-in 3,000$ ont généré un prize pool de 1,319,280$ pour 48 places payées.

Quant au championnat de H.O.R.S.E à 10,000$ de buy-in, il a été fréquenté par 241 joueurs et le gain garanti au champion était de 611,666$.

The Main Event : Le Championnat du monde de poker

Joué au No-Limit Hold’em avec un buy-in de 10,000$, ce fameux Main Event désigne le champion du monde de l’année. Pendant les WSOP 2010, 7319 joueurs se sont inscrits pour tenter de gagner au moins une partie du prize pool s’élevant à 68,798,600$ en se plaçant parmi les 747 premiers joueurs.

Les éliminatoires se sont déroulées durant 12 jours, et après la demi-finale du 17 juillet dernier, il ne restait plus que 9 joueurs pour jouer la table finale les 6 et 8 novembre 2010. Ces November Nine vont donc disputer le prestigieux titre en remportant la première place et le premier prix de 8,944,138$.

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.