Les parieurs Français sont en colère contre la loi française sur les paris sportifs

La résultante de la loi Sarkozienne a généré la colère des parieurs chevronnés qui clôturaient leurs fins de mois grâce aux paris sportifs.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

Les parieurs chevronnés en colère contre l'Etat Français

La résultante de la loi Sarkozienne a généré la colère des parieurs français chevronnés qui clôturaient leurs fins de mois grâce aux paris sportifs, notamment sur le site de betting exchange Betfair.

Quand ce dernier a fermé les comptes des parieurs Français suite à la loi Française du 12 Mai 2010, un tsunami de parieurs en colère est né sur Sos Pronostics.

Pire encore, le site Betfair n'a pas désiré de licence Française pour opérer sur le territoire et pour le motif d'une fiscalité élevée.

Les parieurs abandonnés par leur site favori se trouvent dans une situation instable au point de trouver des moyens pour contourner cette loi "merdique" selon les intéressés, qui les empêche de parier librement. Il semble que leur liberté est atteinte profondément.

Il faut remarquer que l'offre Française des bookmakers est actuellement ridicule. La loi Française a été selon le gouvernement promulguée rapidement afin d'ouvrir les paris sportifs à la concurrence pour la Coupe du Monde 2010.

Nous constatons que c'est l'inverse qui se déroule en ce moment, à savoir peu de concurrence. Seuls 6 bookmakers sont en ligne et agréés par l'Arjel. Et parmi ces 6 bookmakers, vous trouverez la FDJ et le PMU bien évidemment, mais aussi quelques surprises... et de taille.

Effectivement, le site de paris sportifs Betclic est détenu par Stéphane Courbit, un Français milliardaire ayant fait fortune grâce à Endemol et aussi certainement qui a ses entrées par des ramifications de poids au sein du gouvernement, le site EurosportBet qui finalement n'est autre que la fusion de capitaux de TF1 du Groupe Bouygues - Pinault, et le dernier, Sajoo.fr qui appartient à la famille Amaury, groupe de presse Français.

Il y a de quoi s'interpeller. En bref, que des entreprises françaises ! Drôle ouverture à la concurrence... Seul le site Bwin est étranger puisque qu'Autrichien. En résumé, vous avez 5 sociétés françaises et une seule étrangère pour l'instant. Bizarre non ?

Cela sent le sarkozysme à plein nez comme c'est cité dans cet article de l'Express : Le haras qui rit de Florence Woerth. Lisez le cet article, vous resterez stupéfaits...

Cette loi Française a engendré auprès des parieurs Français une hausse de la valeur de leurs amis basés à l'étranger, notamment en Espagne, en Suisse, en Belgique et en Allemagne.

Effectivement, ces amis propulsés malgré eux "en or massif" grâce à cette loi, ont vu la "cote" de leur adresse fiscale explosée car ils peuvent parier sur les bookmakers de leurs choix. (Mise à jour du 26/11/2012: la Belgique et l'Espagne ont légiféré sur les jeux en 2012).

Nous pouvons donc confirmer que dans les mois à venir, le risque de voir des joueurs Français parier en ligne par l'intermédiaire de leurs amis ou de tiers personnes basés à l'étranger, est bel et bien d'actualité.

Certains parieurs n'hésitent pas à s'expatrier; d'autres, ayant la chance d'être frontalier profitent de cette proximité pour parier en dehors des frontières Françaises. C'est le cas de beaucoup de parieurs perpignanais qui se rendent en Espagne pour parier.

Mais pour ceux qui n'ont pas cette chance, des filières peuvent s'organiser à l'étranger pour permettre aux parieurs Français de bénéficier d'un meilleur taux de redistribution, les cotes des bookmakers agréés en France ayant chuté de plus de 30% pendant la Coupe du Monde de Football par rapport aux autres bookmakers non agréés par l'Arjel.

Seule, la loi Française est comparable à la prohibition et c'est pour cette raison qu'une harmonie européenne au niveau des jeux d'argent en ligne doit être mise en place. Il aurait fallu que tous les pays européens légifèrent dans le sens Français pour éviter les naissances de filières.

On peut amplement supposer qu'un parieur Français qui réside fiscalement en Espagne ou en Suisse puisse profiter des lois de son pays de résidence pour organiser les paris des joueurs Français moyennant une commission sur les gains. Et pourquoi pas ?

Les avantages pour les parieurs basés fiscalement en France, contraints aujourd'hui de ne parier que sur des sites agréés par l'Arjel, sont indéniables s'ils ont des "amis" transfrontaliers :

Nous "parions" que dans les mois à venir, des sites naîtront afin d'organiser dans la plus "stricte intimité", les paris en ligne de joueurs Français.

Attention, dans ce cadre, ce sera sans nul doute du blanchiment d'argent pour ces sites... Mais le gouvernement Français n'y échappera pas à moins que les pays concernés légifèrent au plus vite sur les jeux d'argent en ligne.

Vos réactions concernant cet article sur les parieurs français en colère :

mollchanta_@

il est scandaleux de voir qu'en france les paris sportifs ne sont autorisés que sur des sites dont les proprietaires sont francais.

eh oui, liberté egalité fraternité n'est plus ? a seule chose autorisée est celle qui raporte à l'etat, c'est à dire taxée...

On nous a bassiné sur l'europe: plus de frontieres... mais les regles ne doivent elles pas etre les memes pour tous les europeens ?

chape3_@

decidement, que ne ferait pas l'etat pour empecher les sites de jeux en ligne de se developper.

çà devient lamentable si on ne peut plus se divertir sur les casinos en ligne, qu'adviendra t'il de l'espoir de pouvoir gagner un petit jackpot ?

helas avec leur politique vereuse, qu'ils fassent du tri deja dans leur compte à eux avant de priver les autres, en l'ocurrence nous pauvres joueurs, c'est toujours les memes qui trinquent.

fandesesfil_@

Bravo à nos dirigeants ! Une fois de plus, on peut constater qu'à force de regarder leurs intérêts et l'épaisseur de leur portefeuille, ils créent des effets rebonds plutôt néfastes....

et oui, "l'ouverture" des paris se pratique en cachette, via les amis, les filières... et même que les joueurs en ligne engraissent des casinos basés à Malte ou autres contrées, les taxes sur ces paris profitent à des pays voisins....

Belle réussite, belle ouverture et résultat néant pour la France...

tofine_5_@

et oui nos cheres loi francaises pour les parieurs, il y a de quoi etre en colere.

on a deja 2 poules aux oeufs d'or, fdj et pmu... ils nous prennent toujours pour des cons, alors oui on va sur des sites illegaux qui eux restent positifs sur les taux de reversement aux parieurs.

Et toute facon, ils comprendrons jamais rien ces politiques, à part piquer le pognon des parieurs, c'est terrible quand meme...

guyroynea_@

Que dire !!!! Il y a-t-il un espoir pour un retour en arriére avec notre nouveau président ?

Aïe, je ne pense malheureusement pas. Tout nous pousse a aller contre la loi, ces interdictions, ces soit-disants "protections" contre les dépendances, contre les jeux en ligne, les paris sportifs, à quoi cela rime-t-il ?

Juste à nous mettre hors la loi, contourner celles-ci via des réseaux douteux ou autres systémes. L'état veut faire des bénéfices, mais NOUS aussi, alors que le meilleur gagne :)

fdelodi_@

Franchement, moi je m'en fiche car je ne vais jamais sur les sites de paris en ligne. Mais je peux comprendre que les parieurs piquent leur colère, surtout que la plupart, c'était pour arrondir leurs fin de mois. Euh, je dirai que partout où l'état passe, il ramasse.

Mais le gros problème, c'est qu'il faut d'abord qu'il balaie devant sa porte, car question corruption, c'est bien plus grave que le petit parieur qui va parier chez son ami à la frontière.

Et c'est vrai, moi je travaille en suisse et habite en france. je peux le dire ici, mon frère me passe ses paris sur le sport et je le fais au travail, en suisse. et croyez-moi, il n'est pas tout seul à le faire...

tahoussedja_@

Il y'a de quoi être en colère quand on essaye de parier sur un autre site que ceux que vous avez cité, les joueurs français sont refusés, donc on est même pas libre de faire ce que nous voulons avec notre argent.

Mais je ne crois pas à l'ouverture réelle des paris à la concurence surtout après avoir lu l'article dans le journal l'Express et de voir qui détient le monopole des paris. Je pense qu'aucune loi ne sera modifiée si elle fait perdre de l'argent à l'Etat français.

bifok_@

lol, moi cet article me fait bien rire car c'est exactement ce que je fais (et j'ai dizaines de potes qui font pareil), parier en allemagne, il ont pas encore de lois labas !

donc je profite de plus de taux de retour sur mes gains. et franchement, l'état ne peut rien faire contre ça. c'est pas comme si j'allais en italie acheter des fausses marques et me faire controler par la douane volante après !

pour les frontaliers avec l'allemagne et la suisse, ils peuvent toujours courir pour nous cadenacer. c'est le revers de la non harmonisation des lois en europe... et j'en profite comme les députés qui profitent de leurs passe-droits et je les emmerde.

jean.luc290_@

comme deja dit pour un autre article, la france championne des taxes et lois en tout genre et bien sur, toujours au profit des memes.

de par cette loi, on incite les joueurs a agir dans l'anonymat et la marginalite. le gounernement le sait tres bien, preuve en est de la multiplication des controles fiscaux.

qui seme le vent recolte la tempete... je crois que depuis quelques temps, le vent a bien forcit... j'ai lu l'article dans l'express que vous citez: vraiment sans commentaires, il y a de quoi en degouter plus d'un.

laidounimohame_@

C'était pas l'ouverture du marché des paris en ligne, mais la fermeture ou plutôt la création d'un carré vip, autorisé à régner sur la manne des paris.

Amaury détient L'Equipe, pour moi il y a conflit d'intérêt car un journal spécialisé dans le sport, et qui a des journalistes qui ont des "off", que le grand public n'a pas, ne peut pas détenir en même temps un site de paris.

Et oui ça rend en colère, et ça encourage à l'illégalité. Et pour finir Mme Woerth, qui fait l'entreprise de haute fortune avec un but unique de défiscalisation, de toute façon les niches fiscales les riches s'en régalent.

Vivement qu'il y est plus d'Europe et qu'elle s'occupe de tout cela, mais pas l'Europe des technocrates, il n'y aura que l'Europe élue par les peuples qui aura un vrai pouvoir.

kassvav_@

bon article en tout cas pour démontrer le protectionisme à la française et avec une discrétion aussi plate qu'une crèpe.

c'est vraiment hallucinant de voir que sous sarko, les arrangements entre copains étaient légions. pourvu que Woerth s'en prenne plein la figure avec l'enveloppe Bettencourt.

et pour sa femme que cite l'express, woerth était bien placé pour affirmer à sa femme (et ses copains) qu'il allait y avoir une loi en france pour les paris. pour moi, c'est comme un délit d'initié et c'est la tole au bout...

valdorett_@

J'étais déjà éffarée par "l'hypocrisie" flagrante de l'ARJEL, qui se disait surtout motivée par une pseudo volonté de lutter contre l'addiction aux jeux entre autre, en se posant garante de la protection des consommateurs;

alors qu'il était clair que l'état voulait tout simplement sa part du gâteau !!! Je n'avais jamais vu autant de pubs de la FDJ et surtout du PMU ...!!! Alors, apprendre que l'ouverture à la concurrence ne bénéficie qu'à 5 sociétés françaises... De qui se moque t-on ?

mikadelp_@

je suis entièrement d'accord, les gains au jeu peuvent être une source de revenus ou bien comme dans mon cas, mettre du beurre dans les épinards mais loi ou hasard, je trouve que je gagne beaucoup moins qu'avant la loi.

mais comme toujours, le français râle (moi la première et n'agit pas). je tiens juste à dire au gouvernement que trop d'interdictions nous prive de liberté. FICHEZ NOUS LA PAIX !

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.