Le laydown au poker, l'art de se coucher au bon moment

Qu’est-ce que le laydown ? Comment determiner le risque d'une situation au poker ? Quand se coucher ? Voici quelques stratégies sur le laydown.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

Apprendre à se coucher au bon moment au poker...

Qu’est-ce que le laydown ?

Le sens de l'expression "se coucher" est souvent synonyme de mauvaise pioche ou de mauvais tirage. Pourtant, les professionnels vous le diront : il faut parfois se coucher, même avec un excellent jeu ! C'est ce que font les bons joueurs dans une situation à risque. Cela s'appelle dans le jargon du poker : un "Lay down".

Savoir se coucher pour éviter les erreurs :

La plupart du temps les joueurs sans expérience se concentrent uniquement sur leurs cartes. Dès réception d'une bonne main de départ, ils auront donc tendance à surévaluer leur jeu et rentrer dans une situation d’invulnérabilité.

Ils suivront alors tout et n'importe quoi, justifiant leurs actes par une logique simpliste : leur main est quasiment imbattable ! Cependant, il ne faut pas perdre de vue qu'une main, aussi forte soit-elle, peut s'avérer plus dangereuse qu'une autre dans certaines situations.

Comment déterminer le risque d'une situation au poker ?

Pour détecter cela, divers indicateurs sont à votre disposition tels que la position, la taille du pot ou encore le tableau. Ce dernier, justement, est un des paramètres les plus importants à prendre en compte.

Imaginons que nous touchons une paire d'As servie. Le flop nous amène le tableau suivant : Roi - Dame - Dame. Un joueur relance alors fortement. Il y a de grandes chances qu'il ait un brelan ou une double paire, battant alors notre paire d'As.

Dans ce cas là, suivre les relances afin de toucher "LA" bonne carte est très risqué. La meilleure des choses est donc de coucher sa main si les mises deviennent trop importantes. A l'inverse, si les relances sont faibles, vous pouvez vous contenter de suivre.

Plus vous jouerez et plus votre analyse du risque sera fine et intelligente. A tel point que vous pourrez discerner et lire le jeu de votre adversaire avec efficacité.

Exemple sur un « board » où l'on touche une couleur à la River : si un joueur ouvre le jeu et se fait relancer, il est quasiment sûr qu'un des deux participants aura une couleur supérieure à la notre. En effet, peu de joueurs se risquent à miser à la rivière lorsqu'une carte vient compléter un tirage couleur…

Que fait-on avec une bonne main pré-flop ?

Généralement une forte relance (synonyme de bon jeu). Vos adversaires le verront. C'est pourquoi quand un joueur sur-relance au flop, il y a généralement deux solutions : soit il pense battre votre jeu, soit il bluff.

A contrario, s'il se contente de suivre, c'est qu'il n'est probablement pas en mesure de vous battre, tout du moins pas pour le moment. Si le tournant et la rivière ne changent rien à votre jeu, il est donc conseillé de continuer à miser.

Lors du dernier tour de parole, si votre adversaire relance, il est fort probable qu'il puisse maintenant vous battre. Envisager de se coucher est alors préférable, surtout si les mises sont conséquentes.

L'exemple le plus dangereux est certainement celui de la paire de Rois contre la paire d'As. Vous suivez une grosse relance avec KK. Malheureusement le flop ne vous apporte rien. Votre adversaire relance fortement avec sa paire servie. Vous le suivez, imaginant une autre main en sa possession et vous vous faites battre à pleine couture !

Une paire de Rois est en effet une très belle main, mais si vous ne la couchez pas dans cette situation, vous risquez de faire face à un joueur qui misera certainement son tapis, vous entrainant avec lui. Vous perdrez alors dans la majorité des cas.

Bien entendu cela reste de la théorie. En pratique, ce genre de situation s'adapte au joueur, à son style de jeu, au niveau général de la table ou encore à l'environnement : réel ou virtuel.

Le laydown au poker en ligne :

En effet, sur Internet, il est plus difficile d'analyser les joueurs, ce qui rend le "Laydown" moins facile à effectuer. D'une manière générale, on peut dire qu'un adversaire qui vous relance alors que vous avez une main excellente est un adversaire dangereux qui impose une remise en question de votre jeu et sa valeur réelle à l'instant présent. Les décisions sont souvent une question de bon sens. Pensez-y !

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.