L'addiction aux jeux de poker et des paris hippiques chez les jeunes

Plus de 40% des jeunes joueurs qui ne sont pas encore au lycée s'adonnent aux jeux de poker en ligne et au turf du PMU.
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
Rejoignez Tony Parker et Benjamin Pollak sur Betclic
Attention... Jouer comporte des risques: endettement - dÉpendance - isolement… Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxÉ) pour vous faire aider
PokerStars, choisissez votre cadeau !

L'addiction aux jeux guette les jeunes de moins de 18 ans

Alors que le gouvernement français s'apprête à libérer à la va-vite les marchés du poker et des paris sportifs et hippiques sur internet, une statistique surprenante concernant l'âge légal des joueurs qui accèdent aux sites de poker en ligne a attiré notre attention.

En effet, selon une étude de Novedia Consulting qui réalise une veille permanente sur les marchés des jeux d’argent en ligne, plus de 40% des jeunes français qui s'adonnent au poker en ligne et aux paris hippiques ont moins de 18 ans... et sont encore au lycée.

Chose étonnante également, les paris hippiques, jeux plutôt prisés par les parieurs aguerris, suivent de très près le poker comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous, et quant aux sites considérés comme généralistes (jeux d'argent comme ceux des casinos, cartes à gratter, jeux instant gagnant etc...), ils sont également générateurs de jeunes joueurs.

Ces statistiques se révèlent plutôt très inquiétantes et relèvent surtout de la responsabilité de l'Etat français qui a fait preuve d'un laxisme sans précédent au sujet des jeux d'argent en France.

A priori, l'Etat français a préféré une politique génératrice d'impôts indirects depuis plus de 50 ans que de légiférer sur l'accès des jeux aux moins de 18 ans.

Pour rappel, c'est seulement depuis 2007 que l'Etat a légiféré sur l'interdiction aux mineurs d'accéder à la panoplie des jeux de la FDJ. Il semble que le problème de la santé publique concernant l'addiction aux jeux, n'a pas été une priorité pour les gouvernements successifs...

Pire encore ! Ce graphique soulève d'autres problèmes, notamment celui de la prévention qui devrait être un engagement linéaire de la part de l'Etat.

En matraquant les français de spots publicitaires pour les jeux à gratter, les loteries et les paris hippiques, l'Etat ne joue pas son rôle de protection, bien au contraire, il accroît démesurément les envies des plus fragiles, en l'occurrence les plus jeunes.

On notera aussi, que les paris hippiques et le poker en ligne sont les jeux préférés des jeunes, et que ce dernier sera une nouvelle branche de la Française des Jeux dès Juin 2010.

Si la FDJ saupoudre les médias télévisés de publicités aussi fréquentes que son Loto ou ses jeux à gratter pour sa branche "poker", on peut aisément deviner qu'une catastophe sanitaire niveau addiction aux jeux est à prévoir dans les années à venir... et avec l'aval de l'Etat, un comble...

Afin d'endiguer la progression des jeux envers les jeunes, le seul moyen serait d'interdire purement et simplement, comme l'alcool, les publicités relatives au poker et aux paris sportifs sur les chaines télévisées. Mais il semble que cela n'est pas prévu au programme...

Essayez gratuitement Bwin Poker sur mobile et tablette !
PokerStars.
Betclic Poker.
Bwin Poker.
PMU Poker.
BetClic Poker.
PokerStars.