Fil d'actualités, informez-vous !
Accueil » Guide Poker » Poker, le continuation bet, conseils pour cette stratégie gagnante

Poker, le continuation bet, conseils pour cette stratégie gagnante

Poker, le continuation bet, conseils pour cette stratégie gagnante

La stratégie du continuation bet, que les mauvais joueurs emploient à tord et à travers, est un réel avantage quand elle est bien utilisée.

Le continuation bet au poker, une stratégie gagnante

Poker, le continuation bet, conseils pour cette stratégie gagnante.Un poker gagnant peut prendre diverses formes, mais un jeu solide et serré pré-flop uniquement ne suffit pas pour gagner sur le long terme.

C’est en ce sens que l’agressivité est importante, car si vous montrez de la faiblesse sur les flops, les adversaires n’hésiteront pas à miser pour vous faire passer, alors que vous êtes favori…

Qu’est-ce que le continuation bet ?

Le continuation bet n’est autre qu’une mise sur le flop correspondant au deux tiers du pot, afin de faire passer un adversaire qui n’aurait pas touché son flop.

En général, ce type d’action est précédé par une relance initiale de votre part en ayant la position sur votre adversaire.

Cette action est basée sur la capacité de votre adversaire à coucher sa main, autrement dit sa « fold equity », terme que nous développerons en détail dans notre prochain article.

Cette action doit être appliquée dans le cas où vous n’avez pas touché le flop, mais aussi, lorsque vous avez touché votre flop afin d’être illisible.

En quoi le continuation bet est rentable ?

Le continuation bet au poker est régit par un postulat basé sur les mathématiques et les probabilités.

En effet, celles-ci nous enseignent qu’un joueur ne touchera le flop qu’une fois sur 3.

L’avantage de ce type de mise est qu’il permettra de faire coucher votre adversaire 2 fois sur 3, ce qui représente un profit non négligeable. Cependant, bon nombre de joueurs surestiment cette façon de jouer et font quelques erreurs.

A quel moment faut-il éviter un continuation bet ?

La plupart des joueurs appliquent le continuation bet comme un automatisme. Toutefois dans certains cas, il est important de s’en prémunir :

– Si vous avez relancé pré-flop et que plusieurs adversaires ont suivi, le continuation bet est clairement à proscrire.

– Si vous êtes face à un joueur de type « calling station », il est inutile de miser face à ce joueur qui suivra de toute évidence.

– Si vous n’avez pas la position sur votre adversaire, vous devez donc prendre le risque de miser sans connaître la force de ce dernier.

– Si vous êtes le relanceur initial et que vous avez été sur relancé, il n’y pas de doute, votre adversaire n’abandonnera pas facilement au flop.

Dans ce cas, vaut mieux attendre d’avoir une main fiable afin de faire gonfler le pot.

Si vous avez été payé sur le flop, sachez qu’une mise à la turn est inutile, car votre adversaire dans la plupart des cas suivra jusqu’au bout.

Une erreur très courante parmi les mauvais joueurs : Bon nombre de joueurs ont adopté le continuation bet dans leur arsenal de stratégies.

Toutefois, il existe des joueurs qui n’appliquent pas un continuation bet avec leurs belles mains et préfèrent checker sur le flop.

C’est clairement une très grosse erreur car si vous checkez quand vous avez une main et misez quand vous n’avez rien, cela donne des informations précieuses à vos adversaires.

De plus, n’oubliez pas que vos continuations bet doivent inspirer la peur chez votre adversaire, ce qui nécessite donc de répéter cette action avec de belles mains afin d’optimiser au maximum la crainte chez vos adversaires.

Et qui dit “crainte” engendre pour vous un très net avantage. Le continuation bet est une réelle stratégie au poker.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !